CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

L'actualité & News Informatique!
Donc pas de demande d'aide dans cette partie.
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 11271
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

2022-08-21_190235.jpg

CRITEO a déjà été abordé ici

viewtopic.php?t=64996&start=15 et avec un lien spécifque hors site

mais si vous avez quelques protections dans votre navigateur ce tracker bien connu doit être bloqué
On le retrouve un peu partout

Ex avec Koreus.com, et No script qui le bloque (D'autres anti-trackers/anti pubs le font aussi comme Ublock Origin par ex)
On note également la présence de ..Taboola
Bref Il est impératif de bloquer ces trackers si on va sur ce site (qui en plus maintenant ne se foule pas puisque sa source principale semble être 9Gag)
criteo.jpg



Au début il y a eu une plainte déposée en 2018
Les investigations de la Cnil n’ont démarré qu’en 2020

https://privacyinternational.org/advoca ... cast-tapad

Après enquête, la CNIL constate des manquements dans les activités de Criteo, et propose une amende de 60 millions d'euros. (1)

Pour calmer nos ardeurs, il faut préciser que la décision est prévue pour ...mi 2023
Ensuite il s'agit d'une goutte d'eau pour une sté dont le chiffre d'affaires dépassait le milliard d'euros (un peu moins ensuite mais ils sont en train de remonter la pente à toute vitesse)
"En 2021, le groupe français axé sur la publicité en ligne a renoué avec la croissance pour la première fois en trois ans, en générant 921 millions de dollars de revenus dits « ex-TAC » (c'est-à-dire hors coûts d'acquisition du trafic, l'indicateur privilégié par le groupe). Soit une accélération de 12 % sur un an."
Il est intéressant de voir qui a investi

https://wikiless.org/wiki/Criteo?lang=fr

« Nous sommes fortement en désaccord avec les conclusions du rapport de l’enquêteur de la Cnil, tant sur les affirmations de non-conformité au RGPD que sur le quantum de la sanction proposée »
réagit Ryan Damon, directeur juridique de Criteo.

Sur leur site https://criteo.investorroom.com/2022-08 ... ended-8-K


Une amende intégrée dans le bilan

Criteo a comptabilisé la pénalité proposée par la Cnil comme une provision pour des éventualités de pertes, qui est reflétée dans ses états financiers pour la période close au 30 juin 2022 en tant que frais généraux et administratifs dans ses modifications 8-K et 10-Q . Ces révisions ont affecté le bénéfice net (la perte nette), le bénéfice par action et le passif de la Société pour les trois et six mois clos le 30 juin 2022.



Voici ce qu'indique PrivacyInternational


"Criteo est une plate-forme de publicité en ligne qui prétend avoir capturé les "données d'identité et d'intérêt" de 72 % de tous les internautes, créant "le plus grand ensemble de données ouvertes sur les acheteurs au monde", leur permettant de "prédire avec précision ce qui inspire les acheteurs et de susciter un engagement plus élevé"

Ils espionnent le comportement de navigation en ligne des gens pour essayer de prédire leur propension à s'engager avec des produits spécifiques et les types de conception d'annonces auxquels ils répondraient le mieux.


Tout cela est fait en collectant des quantités vertigineuses de données à partir des activités en ligne des gens et en achetant des données à d'autres sociétés AdTech et courtiers en données.
Tout cela est illégal - nous avons soutenu (dans notre plainte) :


(1) Criteo crée des profils de personnes très invasifs et granulaires sans le leur dire. C'est illégal.

(2) Il considère que la pseudonymisation des données des personnes signifie qu'elles ne peuvent pas savoir qui sont les individus et donc tout va bien. Ce n'est pas vrai - ils savent exactement qui sont les gens, car au cœur de leurs services se trouve la prédiction "au niveau de l'acheteur individuel"

(3) Ils effectuent un suivi multi-appareils et obtiennent davantage d'autres courtiers en données, développant une vue incroyablement précise de la plupart des activités d'un individu tout au long de la journée. C'est également illégal, car personne ne sait d'où proviennent toutes ces données

4) Ils ne disent pas aux gens avec qui ils partagent toutes ces données et profils - et évidemment n'essayent même pas de demander aux gens leur consentement."


"Criteo [est une entreprise] dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, mais dont vous pouvez être sûr qu’elles savent tout sur VOUS"

Nous saluons les conclusions de la CNIL et espérons que les sociétés de publicité de surveillance comprendront l'allusion et commenceront à se conformer à la loi pour une fois"

C’est du « profilage invasif et illégal des internautes », complète La Quadrature du Net.


________

(1) Twitter a été condamné à une amende de 150 millions de dollars par la FTC pour avoir uniquement utilisé le numéro de téléphone 2FA pour des publicités sans divulgation
Bon d'accord, c'est du 2FA et là on passe un sommet de plus, mais c'est quand même nettement plus élevé que nos ridicules amendes de la CNIL
2022-08-21_192646.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Actualité & News Informatique »