CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

L'actualité & News Informatique!
Donc pas de demande d'aide dans cette partie.
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17203
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

2022-08-21_190235.jpg

CRITEO a déjà été abordé ici dans le sujet " Tracker first-party : Commment les sites violent le RGPD ?"

viewtopic.php?t=64996&start=15 et avec un lien spécifique hors site



mais si vous avez quelques protections dans votre navigateur ce tracker bien connu doit être bloqué
On le retrouve un peu partout

Ex avec Koreus.com, et No script qui le bloque (D'autres anti-trackers/anti pubs le font aussi comme Ublock Origin par ex)
On note également la présence de ..Taboola
Bref Il est impératif de bloquer ces trackers si on va sur ce site (qui en plus maintenant ne se foule pas puisque sa source principale semble être 9Gag)

C'est assez simple avec l'aide de modules complémentaires comme Ublock Origin et ses listes/paramétrage
viewtopic.php?p=527443/

Au passage Il faut se rappeler que la version Chrome d'Ublock Origin n'est pas aussi efficace que la version pour Firefox, car elle ne prend pas en charge les CNAME,
Relire : " Tracker first-party : Commment les sites violent le RGPD ?"
viewtopic.php?t=64996&start=15

Les sites peuvent donc utiliser des redirections CNAME à des fins de diffusion de contenu du fait de cookies tiers qui se font passer pour des cookies du domaine/site visité
La technologie d'Instart Logic est utilisée pour déguiser les requêtes réseau de cookie tiers en requêtes de réseau pour des cookies first-party, Y COMPRIS l'écriture / lecture de cookies tiers.
Vous avez donc compris qu'on nous enfume...


L'image ci dessous fait apparaitre un autre outil "no script" qui fait également le travail pour bloquer Criteo
criteo.jpg



Au début il y a eu une plainte déposée en 2018
Les investigations de la Cnil n’ont démarré qu’en 2020

https://privacyinternational.org/advoca ... cast-tapad

Après enquête, la CNIL constate des manquements dans les activités de Criteo, et propose une amende de 60 millions d'euros. (1)

Pour calmer nos ardeurs, il faut préciser que la décision est prévue pour ...mi 2023
Ensuite il s'agit d'une goutte d'eau pour une sté dont le chiffre d'affaires dépassait le milliard d'euros (un peu moins ensuite mais ils sont en train de remonter la pente à toute vitesse)
"En 2021, le groupe français axé sur la publicité en ligne a renoué avec la croissance pour la première fois en trois ans, en générant 921 millions de dollars de revenus dits « ex-TAC » (c'est-à-dire hors coûts d'acquisition du trafic, l'indicateur privilégié par le groupe). Soit une accélération de 12 % sur un an."
Il est intéressant de voir qui a investi

https://wikiless.org/wiki/Criteo?lang=fr

« Nous sommes fortement en désaccord avec les conclusions du rapport de l’enquêteur de la Cnil, tant sur les affirmations de non-conformité au RGPD que sur le quantum de la sanction proposée »
réagit Ryan Damon, directeur juridique de Criteo.

Sur leur site https://criteo.investorroom.com/2022-08 ... ended-8-K


Une amende intégrée dans le bilan

Criteo a comptabilisé la pénalité proposée par la Cnil comme une provision pour des éventualités de pertes, qui est reflétée dans ses états financiers pour la période close au 30 juin 2022 en tant que frais généraux et administratifs dans ses modifications 8-K et 10-Q . Ces révisions ont affecté le bénéfice net (la perte nette), le bénéfice par action et le passif de la Société pour les trois et six mois clos le 30 juin 2022.



Voici ce qu'indique PrivacyInternational


"Criteo est une plate-forme de publicité en ligne qui prétend avoir capturé les "données d'identité et d'intérêt" de 72 % de tous les internautes, créant "le plus grand ensemble de données ouvertes sur les acheteurs au monde", leur permettant de "prédire avec précision ce qui inspire les acheteurs et de susciter un engagement plus élevé"

Ils espionnent le comportement de navigation en ligne des gens pour essayer de prédire leur propension à s'engager avec des produits spécifiques et les types de conception d'annonces auxquels ils répondraient le mieux.


Tout cela est fait en collectant des quantités vertigineuses de données à partir des activités en ligne des gens et en achetant des données à d'autres sociétés AdTech et courtiers en données.
Tout cela est illégal - nous avons soutenu (dans notre plainte) :


(1) Criteo crée des profils de personnes très invasifs et granulaires sans le leur dire. C'est illégal.

(2) Il considère que la pseudonymisation des données des personnes signifie qu'elles ne peuvent pas savoir qui sont les individus et donc tout va bien. Ce n'est pas vrai - ils savent exactement qui sont les gens, car au cœur de leurs services se trouve la prédiction "au niveau de l'acheteur individuel"

A lire Les limites de l'anonymisation des données : https://www.malekal.com/limites-anonymisation-donnees/

(3) Ils effectuent un suivi multi-appareils et obtiennent davantage d'autres courtiers en données, développant une vue incroyablement précise de la plupart des activités d'un individu tout au long de la journée. C'est également illégal, car personne ne sait d'où proviennent toutes ces données

4) Ils ne disent pas aux gens avec qui ils partagent toutes ces données et profils - et évidemment n'essayent même pas de demander aux gens leur consentement."


"Criteo [est une entreprise] dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, mais dont vous pouvez être sûr qu’elles savent tout sur VOUS"

Nous saluons les conclusions de la CNIL et espérons que les sociétés de publicité de surveillance comprendront l'allusion et commenceront à se conformer à la loi pour une fois"

C’est du « profilage invasif et illégal des internautes », complète La Quadrature du Net.


________

(1) Twitter a été condamné à une amende de 150 millions de dollars par la FTC pour avoir uniquement utilisé le numéro de téléphone 2FA pour des publicités sans divulgation
Bon d'accord, c'est du 2FA et là on passe un sommet de plus, mais c'est quand même nettement plus élevé que nos ridicules amendes de la CNIL
2022-08-21_192646.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17203
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

2023-06-22_122333.png

On peut dire que c'est ENFIN confirmé, mais CRITEO a fait appel donc c'est encore reporté


Leur défense :
« Nous considérons que les allégations formulées par la Cnil n'impliquent aucun risque pour les personnes, ni de dommages causés à celles-ci », a affirmé Ryan Damon, directeur juridique de Criteo suite à l'amende de 40M€ de la Cnil.

CRITEO sanctionné d’une amende de 40 millions d’euros
https://www.cnil.fr/fr/publicite-person ... ons-deuros
« Bien que la Cnil ait réduit la sanction finale de 60 millions d'euros, montant initialement proposé, à 40 millions d'euros, la sanction reste largement disproportionnée au vu des manquements allégués et est sans commune mesure avec la pratique générale dans ce domaine.
En outre, nous estimons qu'un certain nombre d'interprétations et d'applications du RGPD faites par la Cnil ne sont cohérentes, ni avec la jurisprudence de la Cour de Justice de l’Union Européenne, ni avec les propres lignes directrices et recommandations de la Cnil »,
a fait savoir Ryan Damon, directeur juridique de Criteo, dans un communiqué.


Dans un article relatant l'affaire, le Monde Informatique conclue par :

https://www.lemondeinformatique.fr/actu ... 0801.html
Cette décision tombe dans un contexte délicat pour Criteo qui doit - au même titre que beaucoup d'autres acteurs du web - se préparer à l'annonce de la suppression des cookies tiers dans Chrome au cours du second semestre 2024 au profit d'une « privacy sandbox » également intégrée à Android.
Si "se préparer" consiste à disparaitre, ils ne seront pas regrettés

Il a été noté que
la décision en date du 15 juin, est tombée au beau milieu du Cannes Lions, un festival qui réunit chaque année les publicitaires du monde entier.
S’agit-il d’un message adressé à toutes les entreprises de l’Adtech?

Pour déterminer le montant de la sanction pécuniaire, qui peut aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial, la Cnil a tenu compte de l’activité de Criteo dans toute l’Union européenne et de son modèle économique. L’entreprise détiendrait 370 millions d’identifiants.

Comme indiqué dans le premier message, il s'agit d'une goutte d'eau pour une sté dont le chiffre d'affaires dépassait le milliard d'euros
Néanmoins on est dans la tranche des 4%

La sanction est justifiée au regard des 2 principaux problèmes constatés

Premier problème :
Alors que les utilisateurs doivent normalement consentir à ce que leurs données soient collectées, y compris par des partenaires, Criteo n’a pas démontré qu’il avait reçu le consentement des internautes lorsque les partenaires en question inséraient des cookies de suivi dans leurs navigateurs.

Deuxième problème
Ensuite, dans les rares cas où les utilisateurs exerçaient leur droit de retrait de leur consentement et d’effacement de leurs données, l’entreprise désactivait seulement les publicités ciblées, sans réellement effacer les datas en question, qui pouvaient être réutilisées à d’autres fins. Il y aurait aussi un problème dans le fait de rendre les données anonymisées.
Selon la Cnil, la société ne disposait pas des noms des utilisateurs, mais la quantité de données collectées permettait encore de réidentifier les individus dans certains cas.

Là par contre on peut aller plus loin, car l'anonymisation est un leurre, et ce n'est pas seulement qu'avec la quantité de données collectées que l'on peut réidentifier des gens, c'est plus subtil que cela comme on peut le voir avec la confidentialité différentielle, qui certes à besoin d'une certaine quantité de données mais surtout de différentes sources (
En simplifiant et en résumant car ce n'est pas tout à fait comme cela , vous laissez un numéro de téléphone sur un site, une adresse mail sur un autre, une IP pour un troisième, une géolocalisation que le quatrième, etc sans compter le lien avec votre smartphone.. Le tout avec le même tracker ou trackers tiers affiliés
A partir de là on peut savoir qui vous êtes, avec qui vous communiquez, où vous habitez, quelles sont vos habitudes etc

Les limites de l’anonymisation des données
https://www.malekal.com/limites-anonymisation-donnees/

Délibéré de la CNIL
https://www.legifrance.gouv.fr/cnil/id/ ... 0047707063

Les réactions des associations
https://noyb.eu/en/advertising-company- ... d-eu40-mio
https://privacyinternational.org/press- ... collecting
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17203
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

2023-08-31_102617.jpg

Le champion de la pub en ligne Criteo sabre dans ses effectifs français (titre de la source)

Source : https://www.linforme.com/tech-telecom/a ... s_927.html
Face à l’érosion de son activité historique, l’ancienne licorne tricolore, cotée au Nasdaq, compte se séparer de 7 % de ses employés en France.
et
La procédure concerne les sociétés Criteo SA, Criteo France et Criteo Technology, toutes basées à Paris, qui font travailler au total un peu plus de 1000 personnes en CDI.

Comme d’autres acteurs des technologies et de la publicité, Criteo subit les effets du ralentissement économique et d’une transformation de son métier, marquée par de récentes réglementations encadrant notamment l’utilisation des cookies (RGPD…). La nouvelle politique d’Apple permettant aux utilisateurs d’iPhone de ne plus être tracés (App Tracking Transparency) n’a pas aidé. Le groupe français a d’ailleurs reconnu dans son dernier rapport annuel que cette évolution était « susceptible d’avoir un impact sur l’écosystème de la publicité mobile et (...) nuire à notre croissance ».

Dans l'actu voir également ce qui concerne TABOOLA
viewtopic.php?t=73135
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17203
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

2023-09-09_132445.png


Image tirée de l'excellent article de https://www.pixeldetracking.com/fr/crit ... e-francais



Source et copier coller de
https://www.usine-digitale.fr/article/c ... a.N2093511


----------

" Criteo, pionnier du reciblage publicitaire, s’est vu obligé de revoir son business model, ou plutôt de le diversifier.

L’entreprise continue de générer des revenus avec les cookies (jusqu’en 2025 au moins) puisqu’environ 70% des utilisateurs les acceptent encore. Mais elle voit son avenir dans le retail media et fait petit à petit grandir la part de cette nouvelle activité dans son chiffre d’affaires.


Un modèle de base dépendant des cookies tiers (1)

Fondé en 2005, Criteo s’est fait connaître en tant que spécialiste du retargeting, une branche du marketing publicitaire reposant sur l’utilisation de cookies tiers, ou "third party cookies". L’entreprise permet à ses clients d’aller chercher des "prospects chauds", c’est-à-dire les clients potentiels qui ont été sur un site web, se sont renseigné sur un produit, l’ont même éventuellement mis dans leur panier, mais n’ont pas acheté.

Les algorithmes de Criteo le suivent dans sa navigation et lui re-proposent le produit en question sous forme de publicité, un peu plus tard, sur une autre page web. Un service permis par l'utilisation des fameux cookies tiers, non nécessaires au fonctionnement des sites web et permettant juste de suivre les utilisateurs de site en site.

Criteo achète des espaces publicitaires en ligne et les revend aux entreprises, qu'elle fait payer au nombre de clics, le fameux "coût par clic". Ce modèle historique, choisi pour concurrencer Google (pour qui les annonces ne coûtent rien), a extrêmement bien fonctionné, faisant de Criteo l’une des premières pépites technologiques françaises du web, l’introduisant au Nasdaq et lui faisant passer le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2012.


Fin des cookies
Oui mais voilà, la publicité massive et intrusive a fini par donner aux utilisateurs le sentiment d’être un produit pour les publicitaires. Le pistage systématique, et par là même, l’utilisation des cookies tiers, est ainsi de plus en plus critiqué et les instances publiques s’en mêlent. En 2018, il y a eu le règlement général sur la protection des données (RGPD) et en 2020, la Cnil a durci les règles concernant le recueil du consentement des internautes en instaurant l’obligation de donner à celui-ci la possibilité de refuser en un clic les cookies.

Les grandes entreprises technologiques américaines se sont elles aussi senti obligées de réguler leur plateformes pour ne pas potentiellement perdre des utilisateurs. Apple a supprimé dès 2017 les cookies tiers sur son navigateur Safari, et en 2019, Google a annoncé son intention d’en faire de même sur Chrome, même si cette décision ne sera finalement pas effective avant 2025.

Résultat : dès 2018, Criteo a vu le cours de son action en bourse chuter de 20%, puis de 15,9% en 2020. "On a été beaucoup trop identifiés sur ces sujets-là, on nous a pris comme un symbole parce qu’à l’époque on était la seule société qui faisait ça a être côté au Nasdaq. Les gens se sont dit "Quel est le futur de Criteo puisque le ciel s’assombrit sur un élément essentiel de leur modèle ?", déplore Nicolas Rieul, vice-président Europe de l’Ouest chez Criteo."

(1) Sur les cookies tiers voir ce que Google Chrome souhaite faire
viewtopic.php?t=72960

------

Dans le but de la fin programmée des cookies tiers, CRITEO s'est emparé de IPONWEB
"afin de renforcer ses compétences dans l'accès aux audiences pour la mise en place de campagne de publicités ciblées."
Iponweb, spécialiste de l'adtech, fournit des solutions globales de media trading pour les propriétaires de médias, les agences de publicité et les spécialistes du marketing. Le britannique développe des plateformes d'achat et de vente automatisées d'annonces en ligne. Concrètement, Iponweb est un agrégateur de solutions DSP (Demand-Side Platform) qui permettent aux annonceurs de cibler leurs campagnes publicitaires. Ces solutions sont intégrées avec des SSP (Supply-Side Platform) qui permettent de vendre des espaces publicitaires.

Source https://www.usine-digitale.fr/article/c ... s.N1168057
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17203
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: CRITEO : Une amende de 60 millions d'euros ?

par Parisien_entraide »

Le titre

Le tribunal d’Amsterdam condamne la société et lui demande de se mettre en conformité suite au placement de cookies publicitaires sur des sites partenaires sans le consentement des visiteurs

https://ewatchers.org/info/2023-10-20-c ... iteurs-162

Ce qui est intéressant c'est la conclusion

"Des griefs similaires avaient été soulevés par la CNIL, qui avait condamné la société CRITEO d’une amende de 40 millions d’euros en juin 2023. Aucune obligation de mise en conformité avait toutefois été émise par l’autorité française".


Donc en fait CRITEO est condamné par la CNIL, mais peut poursuivre tranquillement ses pratiques
Par contre aux PAYS BAS la demande de conformité est demandée...
Pourquoi cette différence ? Pourquoi la CNIL Française a "omis" cette partie ?


Le texte originel (que je conseille de lire, car on y apprend pas mal de chose)
https://uitspraken.rechtspraak.nl/#!/de ... :2023:6530

où il est bien souligné (extrait)
"Le rapport indique clairement que de nombreux partenaires de Criteo n'ont pas rempli leurs obligations car des cookies ont été placés avant que [le plaignant] puisse faire un choix. Même après avoir refusé votre consentement, Criteo a continué à recevoir des données de cookies et des informations de navigation de certains sites
Il y a donc bien volonté délibérée de s’asseoir sur les textes en vigueur et d'arnaquer les utilisateurs du web

C'est pour cela qu'il ne faut pas faire confiance à ces sociétés malgré leurs déclarations, sans compter celles qui "ouin ouinn", "l'utilisateur est un méchant, il pose des ad blockers qu'il faut interdire"

Perso je suis les conseils du... FBI :-)
https://www.ic3.gov/Media/Y2022/PSA221221?=8324278624
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Actualité & News Informatique »