problème cd live GNU/linux (pas accès a tous le dd)

Vous n'arrivez pas à faire ce que vous voulez ? Vous avez un problème avec un logiciel ou son installation ?

Modérateur : Mods GNU/Linux

Avatar de l’utilisateur
Lætitia
Messages : 2068
Inscription : 28 août 2008 15:53
Localisation : près Rouen

Re: problème cd live GNU/linux (pas accès a tous le dd)

par Lætitia »

bonjour sentenza,
sentenza a écrit :Euh je n'ai rien compris
C'est pas grave, je vais essayer de faire plus clair.

La première fois, quand tu as réussi à récupérer une partie de tes fichiers
sentenza a écrit : Après plusieurs recherches j'ai découvert ce cd live (j'ai énormément besoin de récupérer des données sur le pc
, tu as utilisé un liveCD de quelle distribution.
Quand tu auras remis le liveCD que tu as déjà utilisé, peux faire ce qui est demandé dans mon précédent message.

Bon courage,
Avatar de l’utilisateur
mélodie
Messages : 1491
Inscription : 14 janv. 2007 00:29
Localisation : Pyrénées

Re: problème cd live GNU/linux (pas accès a tous le dd)

par mélodie »

sentenza a écrit : J'utilise le lien du site, il y avait un choix "torrent" ou "direct" j'ai pris le direct. http://www.slaxlfi.fr/

Euh je n'ai rien compris PDT_037 car je n'ai pas accès au cd, je m'explique: quand je l'insert il se lance, mais le message apparait donc je ne peux pas utiliser le logiciel...
voici le message: fatal error occured- slax data not found
you are may be using an unsupported boot device (eg. SCSI or old PCMCIA).
Workaround: copy the directory slax from your boot device to an IDE/SATA
disk, eg. to /mnt/hda1/slax or C:\ slax. then try to boot again
Bonjour,

J'ai cité le lien vers le site de Slaxlfi, en référence aux liens que je t'ai donnés pour la documentation, *dans le but* de t'indiquer *à quoi* réfère la doc dont je t'ai donné les liens.

=> Le papa de Slaxlfi a écrit une documentation dont je pense qu'elle peut m'épargner des explications difficiles à te fournir, car je n'ai pas assez d'expérience avec ça : en tout et pour tout, j'ai réparé une machine avec les outils de dépannage. J'avais flingué un peu tout dans les partitions, et en particulier *la table des partitions*. Je ne m'y connais pas, mais la proposition d'un des cd de dépannage, de réparer le secteur endommagé en tête de disque dur m'avait semblé un choix pertinent pour mon cas, compte tenu de ce que je savais avoir fait dans la machine...

Alors oublies le CD Slaxlfi, qui ne reconnaît visiblement pas ton matériel.
Pour les termes, si tu veux savoir ce qu'est le SCSI par exemple, regardes sur Wikipédia, ou sur le Jargon Français:
http://fr.wikipedia.org/wiki/SCSI

http://jargonf.org/wiki/SCSI

Pour utiliser un live CD afin de dépanner, le principe est d'accéder au disque dur depuis un système d'exploitation qui ne réside que en mémoire, et donc n'accède pas directement aux données du disque dur. Pour accéder aux données du disque dur, il faudra créer un pont entre le secteur du disque dur où résident les données, et le système d'exploitation lancé en tant que Live, qui lui, ne réside que en mémoire.

Pour créer ce pont, nous devons créer ce qu'on appelle un point de montage, et pour faire ça, on "monte" *une partition* sur *un répertoire* : grâce à quoi, on accède aux données présentes dans la partition, depuis le répertoire où on a fait un point de montage.

Les partitions sous Windows:

Disque C:\ ou disque D:\ ou disque F:\ etc... disquette lecteur A:\ et autres CDroms. Sous Gnu-Linux, ce sont des points de montage nommés dans le répertoire /dev, soit, /dev/hda1 ; /dev/hda2 ; ou encore /dev/sda1 ; /dev/sda2 ; /dev/sdc ; /dev/sdc1 etc etc...

Aussi, pour monter Windows, qui sera vu par GNU Linux comme un périphérique nommé soit /dev/hda1 soit /dev/sda1 (le plus souvent, et selon le noyau Linux utilisé dans le Live CD), on va procéder ainsi: On va ouvrir une console (émulateur de Terminal), passer administrateur dans ce terminal, si nécessaire, (certains Live CD ne le nécessitent pas, car la console est lancée en tant que administrateur, par défaut) et une fois cela fait, saisir cette commande:

Code : Tout sélectionner

mount /dev/hda1 /mnt/Windows
Attention, c'est un exemple. Il faudra d'abord s'assurer que la partition Ntfs que tu veux monter est bien vue comme hda1, puis il faudra créer le répertoire Windows sous /mnt... en fait, ça c'est facultatif, tu peux aussi lancer une commande qui ressemble à ceci:

Code : Tout sélectionner

mount /dev/hda1 /mnt
ce qui fait que tes données seront alors accessibles dans le répertoire nommé /mnt (qui est bien sûr, sous la racine du système, elle-même désignée par le symbole / )

Enfin, pour savoir comment est désignée la partition Windows, tu pourrais lancer un partitionneur en mode texte, qui a pour avantage de tout afficher clairement, mais qui est dangereux à mettre entre les mains d'un débutant... ou alors tu pourrais lancer Gparted, le partitionneur en mode graphique, et là tu auras aussi l'information.

Du coup je me dis de plus en plus, que le Live CD le plus indiqué pour faire tout ceci, serait Parted Magic. C'est aussi un SE libre, qui contient Gparted ainsi que des utilitaires de dépannage, et de plus il est léger sur les ressources, ce qui ne gâche rien.

http://partedmagic.com

Et il y a tout ce qu'il faut dedans, même ddrescue !
bout Parted Magic

The Parted Magic OS employs core programs of GParted and Parted to handle partitioning tasks with ease, while featuring other useful programs (e.g. Partimage, TestDisk, Truecrypt, Clonezilla, G4L, SuperGrubDisk, ddrescue, etc...)
De la doc:
and an excellent set of documentation to benefit the user.
Des tas de formats de partitions supportés:
An extensive collection of file system tools are also included, as Parted Magic supports the following: ext2, ext3, ext4, fat16, fat32, hfs, hfs+, jfs, linux-swap, ntfs, reiserfs, reiser4, and xfs.
et fonctionne sur des machines à partir du i586:
Parted Magic requires at least a i586 processor and 256MB of RAM to operate or 128MB in "Live" mode.
Une fois l'iso téléchargée, vérifies le md5sum avant de la graver. J'ai fait un petit tutoriel à ce sujet, pour PCLinuxOS, le principe est le même pour toutes les distributions à télécharger:
http://melodie.tyruiop.org/Documentatio ... ation.html
Lorsque vous téléchargez l'image iso de la distribution
Si vous utilisez Windows
...

Si vous utilisez déjà GNU/Linux
...
Donc en résumé, utilises la doc de Slaxlfi si tu as besoin d'utiliser testdisk ou photorec, pour comprendre comme ça fonctionne ; utilises le live cd parted magic, pour le dépannage et les partitionnements futurs, (là dedans la console devrait être root par défaut), avec le cd live parted magic, tentes de créer un point de montage entre le disque dur et le live cd, et si tu y parviens, tu pourras copier le contenu du disque dur vers une clé usb, par exemple. Donc monter aussi la clé usb quelque part, sur /media par exemple.

Ensuite, dans la console, tu te déplaceras vers le point de montage où se trouvent les données (=la source) et tu copieras tout récursivement vers la clé usb (=la destination)

cd : commande pour se déplacer
cp : commande pour copier
cp -R : commande pour copier récursivement, dans tous les sous-répertoires


Par exemple:
cp -R /mnt /media
va copier récursivement tout le contenu du répertoire /mnt (où tu auras créé le point de montage depuis la partition du disque dur) vers le répertoire /media (où tu auras créé le point de montage depuis la partition de la clé USB : soit /dev/sdg1 par exemple... à déterminer, comme vu précédemment pour le disque dur)

Après copie, n'oublies pas de démonter la partition correspondante à la clé USB, si tu ne veux pas endommager les données qu'elle contiendra (vu sous Windows : "enlever la clé en toute sécurité")

Pour démonter, la commande est "umount" et l'argument peut être le répertoire, ou la partition, au choix:
"umount /media" ou bien "umount /dev/sdg1"...
Notes : tu ne dois pas monter la clé usb en tant que /dev/sdg ou /dev/sdc etc... mais monter sa partition, qui est nommée avec un numéro de partition.

Tout ceci, pour tenter de copier les données d'une manière directe. Si ça ne marchait pas, (je t'ai donné une méthode qui est tout de même en mode texte, ce qui est généralement plus efficace que de tenter des copiés-collés avec la souris, à cause des ressources supplémentaires que ça nécessite).

Si dans ce qui précède il y a des choses que tu sais déjà, ne te formalise pas. Je n'ai aucun moyen de savoir ce que tu sais ou pas, en fonction de ce que tu as déjà dit précédemment.

Bon courage, et continue de questionner pour tout point qui ne te semble pas clair.
Règles à respecter sur le forum Si vous ne savez pas comment poster, cliquez ici !
(Et tout particulièrement la section «À lire avant de poster, en 5 points de Capitaine Fab»)

Texte culte
:
Comment Poser Les Questions De Manière Intelligente
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Utilisation de GNU/Linux »