Lire les rapports CHKDSK et lire les fichiers .CHK - Formatage bas niveau

Poster ici les programmes utiles que vous avez découverts
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 10574
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Lire les rapports CHKDSK et lire les fichiers .CHK - Formatage bas niveau

par Parisien_entraide »

2021-09-03_172829.png

LIRE LES RAPPORTS CHKDSK

Après l'utilisation de la commande CHKDSK en mode de commande, https://www.malekal.com/chkdsk-erreur-r ... on-disque/
il peut être intéressant de retrouver et lire le rapport généré si on n''était pas devant l'écran


Pour cela on peut utiliser le programme Report_CHDSK.exe de Laddy



Il s'agit d'un petit Utilitaire permettant l'affichage en un clic des rapports des dernières vérifications des disques par l'utilitaire Windows CHKDSK (pas d'installation)

Lien de téléchargement direct : https://tools.security-x.fr/download_ex ... xe&r=laddy


FONCTIONNEMENT

C'est tout simple il va chercher le rapport de CHKDSK qui se trouve dans l'observateur d'évènements et l'affichera dans le bloc note



USAGE :

Double-Clic sur le programme pour l'exécuter
Si cela ne fonctionne pas, faire un clic-droit -> Exécuter en tant qu'administrateur.
Le rapport va s'ouvrir dans le bloc-note.

Si ce n'est pas le cas, le rapport nommé RapportCHK_DD-MM-AAAA.txt se trouve sur le bureau.


-----------------------------------------------------

RECUPERER LES FICHIERS CHK

Lorsque le système de fichiers est corrompu, chkdsk peut récupérer des fichiers mais qui ne sont pas ceux originaux.
En effet, après une réparation Chkdsk, ce dernier créé alors des dossiers Folder.XXX contenant des fichiers .CHK.

Voici le moyen de les récupérer et .. une petite chance de voir de quoi il s'agit avec divers programmes

https://www.malekal.com/recuperer-fichiers-chk-chkdsk/



Exemple d'usage avec l'un d'eux








Petit rappel : Il est fortement conseillé d'effectuer une sauvegarde des données AVANT de procéder à un CHKDSK, parce que l'on ne sait pas toujours si le problème est matériel ou logiciel

Pour les C5 et C6, si il y a un problème, "parfois" un formatage LENT peut résoudre le problème, sauf si le soucis est d'ordre matériel, auquel cas, le problème réapparaitra ou la solution n'aura aucun effet
Sur les C6 par ex, cela n'aura aucun effet (idem avec les outils fournis par le constructeur pour un formatage "dit" bas niveau)

Il est conseillé de faire une sauvegarde avant d'utiliser ces outils et on devrait le faire même pour un CHKDSK (1)

C5 Ce sont les secteurs défectueux qui n'ont pas été transférés en secteurs réalloués, et sont donc considérés comme "secteurs instables"



Avec un CHKDSK si le disque est endommagé ou mourant, il peut se dégrader davantage


Avant un CHKDSK il est conseillé de vérifier AVANT avec CristaldIsK Info que le disque est sain
https://www.malekal.com/crystaldiskinfo ... isque-dur/

En gros même sans vérifier les valeurs C6 etc que l'indicateur d'état de santé ne soit pas en jaune ou pire en rouge

Pour les autres valeurs ( C xxx) c'est surtout à prendre à titre indicatif, car souvent les outils des constructeurs (Disque dur et SSD) ont des outils plus performants et SURTOUT plus précis
On a aussi certaines marques de PC (Portable surtout) qui ont leurs propres outils (liés au disque dur ou SSD mis en place initialement qui est en OEM. Ce qui peut etre parfois problèmatique avec certains SSD Samsung OEM dont le firmware est modifié par le constructeur du PC au point qu'il ne reconnait plus les programmes du constructeur du SSD comme Samsung Magician, mais c'est un autre sujet)

D'autres outils (certains n'ont d'intérêt qu'en version payante, mais cela peut confirmer ou infirmer les valeurs données par Crystal Disk Info
https://www.malekal.com/meilleurs-logic ... ur-ou-ssd/

Ensuite il y a les causes de ces valeurs qui apparaissent :

-- Si le disque à un problème physique, et qu'il y ait des fichiers importants sur les clusters défectueux, qui n'ont pas été marqués comme mauvais, ces clusters peuvent fonctionner par intermittence. En les "corrigeant", le lecteur ignore ces clusters et, par conséquent, ces fichiers sont et seront inaccessibles.

- CHKDSK peut donc reconnaître les secteurs défectueux et les marquer comme inaccessibles.

Il faut se rappeler que si on supprime un fichier par erreur, le secteur du fichier est marqué comme disponible et libre.
Si on exécute CHKDSK, il trouvera les secteurs défectueux et remappera les fichiers sur les secteurs défectueux vers des secteurs de rechange, comme le secteur où se trouvait le fichier supprimé.
Ainsi, il efface définitivement le fichier supprimé accidentellement du lecteur, sans parler de le récupérer.
Pour résumer la raison est simple :
Lorsqu'on utilise CHKDSK, on agit au niveau du disque et sa partition en essayant de réparer des secteurs physiquement défectueux qui seront donc.. exclus. La réparation ne porte donc pas sur les données
Au redémarrage du PC ca peut etre la catastrophe :
Au mieux si les fichiers ne sont pas nécessaire au démarrage on peut cependant avoir de forts ralentissements au démarrage ou à l'usage (surtout si Windows search est actif)
Si ils sont nécessaire à Windows au démarrage, le PC pourra mettre de longues minutes avant d'afficher le bureau .. OU pas
Au pire : Un BSOD


Certains outils payants comme Disk Genius MAIS en version PRO (la plus chère) offrent une solution qui consiste à créer un clone secteur par secteur pour le disque dur, puis à récupérer les données perdues à partir du disque de destination.
Le processus de clonage de disque dispose dans la version PRO, d'ignorer les secteurs défectueux, et ainsi vous ne serez pas dérangé par des secteurs défectueux lors de la récupération des données du disque de destination.


Donc dans ce qui doit inquièter sur un disque dur (A regarder en priorité)

05 Nombre de secteurs réalloués
0A Nombre d'essais de relancement de la rotation
BF Nombre d'erreurs résultant de chocs ou vibrations
C5 Nombre de secteurs instables
C6 Nombre total d'erreurs incorrigibles d'un secteur



RAPPEL Là aussi des nombreux symptômes indiquant qu'un disque dur peut développer ou détient des secteurs défectueux,:

  • - Il faut plus de temps que d'habitude pour répondre à vos actions, comme lancer un programme, ouvrir un fichier, etc.
  • - Windows ne démarre pas ou affiche fréquemment un écran bleu.
  • - Le système signale "Windows a détecté un problème de disque dur"
  • - Le système ne peut pas formater le disque et signale "Windows n'a pas pu terminer le formatage"
  • - L'ordinateur devient lent ou même se fige lors de la connexion du disque.
  • - La partition devient inaccessible ou les partitions sont perdues
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 10574
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Re: Lire les rapports CHKDSK et lire les fichiers .CHK

par Parisien_entraide »

Complément :

Réparer, isoler les secteurs défectueux sur un disque dur (La faisabilité est évidemment en corrélation avec ce qui précède)

https://www.malekal.com/reparer-isoler- ... isque-dur/



Se rappeler également qu'un clonage, c'est une copie miroir

Cela va donc "copier" les données, MAIS également les secteurs défectueux, ET également les données effacées du disque source
On note de la part de certains programmes des abus de langage avec le terme de Clonage qui est en fait une migration de données du disque systeme
https://www.malekal.com/clone-de-disque ... l-choisir/ et en plus il y a plusieurs méthodes de clonage avec des subtilités dont les fonctions avancées ne sont disponibles le plus souvent qu'en payant
Les plus connues étant la possibilité de cloner sur un disque plus petit (sauf si vous avez 2 To de données à faire entrer sur un SSD de 500 Go, là on parle de la taille du support), de changer ou pas la signature du disque, de l'alignement de partition, la compatibilité 4K, ou meme le support du démarrage en USB etc
On a aussi l'exemple de l'outil de CRUCIAL : Acronis true image, qui est en fait une version modifiée pour Crucial, qui n'est pas capable de cloner certaines partitions cachées comme la partition de récupération
Ces partitions sont généralement situées dans la dernière partie du lecteur,
Cela veut dire que ACRONIS ne sait pas faire correctement du clonage secteur par secteur dans sa version gratuite ou spécifique à CRUCIAL

Ex de fonctions avancées sur HD Clone (payant)
2022-01-15_021704 (1).jpg


Le clonage bit à bit est conseillé par exemple pour 'effectuer de la récupération de données, car même si l'on travaille sur un disque externe, il y a une modification de la structure du disque cible suivant les programmes utilisés (et on ne le sait pas toujours)

Le dossier complet : https://www.malekal.com/cloner-ses-disq ... e-dossier/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 10574
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Re: Lire les rapports CHKDSK et lire les fichiers .CHK

par Parisien_entraide »

Le formatage dit "bas niveau"


Déjà le formatage bas niveau cela n'existe plus,


Donc méfiez vous des programmes (payants) qui vous indiquent le contraire

Grand marabout des secteurs deffectueux.png



Il faudrait les paramètres constructeur pour cela, et en plus même si c'était le cas, celui-ci ne permettrait pas qu'on essaie de redéfinir les secteurs et cylindres du disque dur

Les secteurs repérés comme défectueux par le contrôleur l'étant souvent pour une bonne raison, et toute remise à zéro avec un formatage " bas niveau " si il était possible, risquerait d'aboutir dans le futur à une corruption des données dès que ce secteur serait réécrit.


Tout ce que ce que l'on peut faire est un formatage "lent


Ce terme est maintenant assimilé au formatage "bas niveau", et ce par de nombreux constructeurs de disques durs, et donc... repris par tout le monde car permettant de le différencier du formatage rapide (qui est le plus souvent par défaut)
Cependant cela n'a plus rien voir avec la fonction initiale des années 1985 (comme avec les disques durs SCSI)

Maintenant cela consiste a effacer/réinitialiser la table d'allocation de ta partition et à réécrire chaque secteur avec des zéros (c'est pour cela que c'est lent).
De fait, les fichiers n'existent plus et ne sont plus récupérables.

Comme il y a lecture et réécriture de zéro, cela permet de rechercher et de réattribuer tout secteur défectueux (difficile à lire) vers les secteurs de réserve sains (qui sont dans une zone réservée du constructeur
Windows saura donc que tel secteur est défectueux et n'écrira pas dessus

Seulement cela ne fonctionne pas si le problème à la base est matériel/physique, car ces secteurs vont réapparaître ailleurs, se multiplier au bout d'un moment et les données finiront par être perdues au final
Pire il ne se sera même plus possible de lire les données du disque, et ce malgré l'usage d' outils de récupération de données

Si le problème est léger : de-magnétisation par ex pour diverses raisons, mais cela peut être le faut d'une coupure ou micro coupures électrique par ex) cela peut se '"soigner"


Si le problème est de type matériel, c'est la mort du disque à plus ou moins long terme
Exemples :

- la piste est voilée, ou une tête s'est crashée dessus (coup de pied dans la tour, disque dur externe qui est tombé, choc pendant une période d'écriture, ...
- Une poussière entrée on ne sait comment (pas de bol) même tout petite. Il faut imaginer la rencontre d'une tête de disque avec une poussière sur un plateau à plus de 300 Km/h. Cela ne peut occasionner que des dégâts


ATTENTION aux alimentations PC en fin de vie ou de mauvaises qualité.. Elles peuvent être la source de ces problèmes (j'en ai vu qui flinguait des HD tous les 6 mois avec des secteurs défectueux non réparables)


Se rappeler également que l'électronique/ firmware de boîtiers externes de mauvaise qualité, mal conçus, un câble USB de mauvaise qualité, ... peuvent corrompre également au fil du temps les HD
A cela on y ajoute une possible perte de puissance d'un port USB fatigué, les micro coupures.. surtout si le PC est un ordi portable de type bureautique qui a pas mal d'années...

Perso pour les 2,5p j 'ai abandonné les boitiers externes pour ce genre de produit et depuis 4 ans (j'en ai plusieurs) je n'ai aucun soucis avec les HD 2,5p (et les SSD)
Dénomination : Sabrent USB 3.0 pour SSD / HDD Adaptateur disque dur 2,5 pouces SATA [Optimisé pour SSD, support UASP SATA III] (EC-SSHD) et cela vaut une dizaine d'euros
La précision "UASP" est importante, car cela ne permet pas QUE d'avoir des vitesses de transfert plus rapide, mais cela "peut" servir pour les logiciels de récupération de données vu que toutes les commandes ne passe pas en USB
En plus il faut des pilotes USB UASP (USB Attached SCSI Protocol)
A compter de Windows 8, l'UASP est géré directement par les pilotes du système d'exploitation mais pour cela il faut que le matériel suive

Il est possible de passer outre l UASP
Les clefs USB en haut de gamme et de grandes capacités, utilisent une autre technique, l'ATA Pass Through. Il s'agit d'une extension de la norme SCSI qui permet – très simplement - de faire transiter des commandes ATA par le protocole haut niveau SCSI.


https://www.amazon.fr/gp/product/B011M8 ... =UTF8&th=1
Sabrent.jpg

Pour les HD en 3,5p c'est plus problématique mais il existe des solutions aussi comme les Station d'accueil pour disque dur 2.5" et 3.5"

A l'achat par contre il faut faire attention, car une majorité ne supporte pas les HD de plus de 4To
Ex à moins de 30 euros (même chez LDLC) ICY BOX IB-1124L-C3
Je ne donne pas ce modèle par hazard car j'ai testé diverses marques et modèles et en plus il dispose d'une connectique USB 3 de type A et une autre de type C
https://www.ldlc.com/fiche/PB00448923.html
2022-01-24_121351.jpg

Je cite ces 2 modèles par expérience, et cela ne reste que mon avis


Le plus gros soucis en fait auquel on peut être confronté, c'est que certains HD externes sont dans des boitiers non démontables et parfois le HD est soudé au niveau de la connectique sur le boitier, donc bien regarder AVANT de procéder à un achat de boitier ou système de lecture externe





___________
Pour lecture :

Formatage rapide - Formatage bas niveau
https://www.malekal.com/formatage-de-di ... bas_niveau

Réparer isoler les secteurs défectueux
https://www.malekal.com/reparer-isoler- ... disque-dur
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 10574
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Ouvrir un disque dur , HD, ou le mettre au congélateur

par Parisien_entraide »

L'OPERATION DE LA DERNIERE CHANCE


Sur le web, j'ai pu noter qu'on trouvait pas mal de tutos, qui consistaient à ouvrir un disque dur, lorsqu'il y avait un problème mécanique, de type tête de lecture bloquée ou en décalage (par exemple), et donc que du fait de ce problème mécanique, la lecture était impossible pour ne serait ce que récupérer les données


PETIT RAPPEL DU CONTENU INTERNE

Disque dur interne.jpg
La carte électronique elle, est située sur l'autre face





EST CE EFFICACE ?


Alors.. OUI et NON :-)

En fait le "Pourquoi ?" est le même que l'opération qui consiste à mettre le HD au congélateur pendant une nuit (et en n'oubliant pas de le mettre dans un sac congélo étanche pour éviter la condensation)



Le congélateur :

En théorie, congeler un disque dur peut réduire la taille et réaligner les composants et cette faculté était utilisée par certaines sociétés de matériel informatique qui concevaient leurs disques pour fonctionner dans des environnements de froids parfois extrêmes, augmentant ainsi la probabilité de réactivation du disque dur en cas de crash.

Le truc c'est que cela ne peut fonctionner que sur des HD de conception ancienne, c'est à dire qui ont plus de 10 ans, mais surtout sur les HD d'il y a 15 ans (vendus pour le grand public) et.. de petite tailles (puisque le SMR est apparu avec les HD de plus de 2 To)

Cela pouvait également fonctionner avec certains HD qui chauffaient beaucoup, et dont le moteur du fait de la chauffe pouvait se bloquer
Mettre au frais le HD pouvait minimiser la friction et lui permettre de fonctionner à nouveau correctement.

Là je parle encore de HD destinés au grand public car j'ai un très vieux HD IBM version entreprise (qui pèse lourd), sur un PIII overclocké qui fonctionne toujours en 2022 et sans dégradation alors que la sonde indique une température constante de ... 60°C (j'ai juste changé l'alim sur ce PC et ajouté une carte USB 2). La conception n'est pas la même...

Les disques durs sont beaucoup plus évolués de nos jours (dont et surtout avec les composants de surface pour la partie électronique) et le gel a donc un impact beaucoup plus néfaste qu’auparavant.
De plus de par leur conception, avec la densité des plateaux, la lubrification qui s'est largement amélioré (ce qui permet la conservation des données) le SMR qui a permis de gagner en densité etc il ont des mesures nettement plus précises
Le plus petit changement d’ajustement peut donc nuire à la capacité des têtes de lecture/écriture à utiliser les informations stockées sur votre disque dur.

Si par ex le HD ne souffre pas d’un moteur défectueux vous risquez de corroder et de déplacer les composants en le soumettant à un froid intense (surtout que l'on voit des durées dans les tutos comprises entre 1h et une nuit)


Le risque également d'oublier le sac congélateur étanche (et en le vidant de son air) :

frigo.jpg

la vapeur d’eau qui s’y trouve va transformer en cristaux de glace.

Lorsque vous sortez le disque dur du congélateur, ces cristaux de glace commencent à fondre.
L’eau laissée derrière peut endommager et endommage d’ailleurs souvent les composants électroniques essentiels du disque dur.

Plus grave, si le disque est utilisé avant d’être complètement dégelé, la tête peut heurter le disque en rotation et provoquer une perte de données permanente.

C'est le même soucis du reste avec le sac congélo.. Il est TRES difficile de trouver le créneau ou le HD est dégelé mais encore froid, car si on attend trop, l'effet froid ne fonctionnera plus



Ouvrir son disque dur


Déjà il faut se rappeler qu'à la base l’ouverture d'un disque dur à l’air ambiant entraine des traces de doigts (contamination visible) et le dépôt systématique de particules de poussières (contamination invisible) sur les plateaux du disque.

Pour donner une petite idée, un disque dur de 1 Toqui tourne à 7200 tours par minutes, c’est 120 tours par secondes.
Sur un plateau on a 8,2 millions de bits par millimètre-carré
La vitesse est de 121 km/h en bordure de disque, donc la moindre collision à cette vitesse avec une poussière (même invisible) entraîne obligatoirement des dégâts

Cela peut être une chute des têtes de lecture sur les plateaux et/ou un phénomène de disque rayé.
De nombreuses zones du disque deviennent donc illisibles avec une corruption de fichiers, ce qui rend la récupération de données, aléatoire en terme de succès, voire impossible.

C'est pour cela que les stés de récupération de données travaillent en salle blanche avec des processes spécifiques ET matériels qui le sont tout autant
https://www.ontrack.com/fr-fr/recuperat ... le-blanche

En effet la phase de récupération de données passe par une phase de réparation (ce sont deux données distinctes) où il faut ouvrir le disque dur
Souvent il y a un changement de têtes qui peut suffire, pour récupérer les données mais ensuite celles ci doivent être impérativement copiées sur un autre support (nouveau HD donc) parce que les plateaux sont également atteints

On peut prendre en exemple la cause la plus connue pour le changement de têtes : Le cliquetis
Si votre disque commence à produire un cliquetis, cela indique qu’il y a contact, donc un frottement entre les têtes de lecture et les plateaux





VOILA.. Ca c'était avant :-) On pouvait quand même s'y risquer (perso je l'ai déjà effectué avec succès mais cela n'a fonctionné qu'une fois, juste le temps de récupérer les données)

Maintenant il faut y ajouter d'autres contraintes :

Par exemple Western Digital via sa filiale HGST (Hitachi Global Storage Technology) outre les HD en SMR avait avait lancé les disques sous Helium en 2013
Déjà en partant d'un HD en CMR de 2 TO, cela permet par ex en SMR d'avoir.. 3To avec les mêmes plateaux (c'est une histoire de densité)
Avec les autres technologies cela permet d'avoir des HD de plus de 16 To (on annonce du 40 voire du 60 To)

A cela on y ajoute de l'hélium, pour éviter que les plateaux se touchent car l'hélium est 7 fois moins dense que l'air
Cela permet donc moins de frictions et moins de vibrations, ce qui permet également de baisser les températures en fonctionnement entre 3 et 5°C ce qui est un facteur de gain de longévité
A cela on y ajoute le fait que dans le même support (boitier) on peut passer de 5 à 7 plateaux donc avoir des HD de très grandes capacités.

Contrairement à la légende ces HD ne sont donc pas "sous vide", mais scellé et donc étanches
En fait il ne faut surtout pas qu'il y ait de fuites d'hélium (qui est nettement plus volatile que l'air)

Cela a donné des idées à certains :




Le côté néfaste de la chose c'est que si on ouvre le disque dur, on perd tout, parce que non seulement il y a de l'hélium, mais le tout est soumis à une atmosphère spécifique du fait justement de ce composé, et pour lequel il faut une mise sous une pression spécifique

Ouvrir le disque dur signifie alors substituer cette atmosphère particulière pour une atmosphère constituée d'azote et de dioxygène
En apparence rien ne change, mais on se retrouve avec des corrections de mesures qui n'ont plus rien à voir (imaginez que les plateaux se touchent, ou que la tête de lecture ne soit plus à la meme hauteur en fonctionnement....

Bref, vu le prix demandé pour de la récupération de données par les stés spécialisées, et si vos données sont "importantes" mais pas stratégiques (tout est relatif), l'opération du congélo et l'ouverture du disque dur SONT les opérations de la dernière chance mais avec des garanties de succès qui s'amenuisent au fil du temps du fait des technologies qui sont apparues depuis 10 ou 15 ans



Pour savoir si votre disque est en CMR ou SMR (à ne pas confondre avec le PMR)

https://www.nas-forum.com/forum/topic/6 ... mr-ou-cmr/

Explication et définitions SMR, CMR PMR
https://www.nas-forum.com/forum/topic/6 ... moignages/


Et tout évolue

https://www.comptoir-hardware.com/actus ... gital.html
https://www.comptoir-hardware.com/actus ... hamr-.html
https://www.comptoir-hardware.com/actus ... 2025-.html

et j'en oublie...
De toutes les façons à terme on stockera sur :-) https://www.techniques-ingenieur.fr/act ... ite-33538/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 10574
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Re: Lire les rapports CHKDSK et lire les fichiers .CHK - Formatage bas niveau

par Parisien_entraide »

Décryptage de disques durs Western Digital MyBook/MyPassport

Sur certains modèles de Western Digital, le disque dur peut être crypté (chiffrement matériel AES 256 bits) et on peut y mettre un mot de passe (via le programme qui figure sur le disque dur par défaut : WD Security)
Seulement les gens ne savent pas ce que cela implique en cas de problèmes (panne, défaillance, et perte du mot de passe)


2022-03-13_140216.jpg
2022-03-13_140317.jpg

De plus c'est du fait de failles que certaines opérations de récupération sont possibles
https://www.zdnet.fr/actualites/les-dis ... 26890.htm
Sans compter le cloud https://www.clubic.com/disque-dur-memo ... vite-.html
Détails supplémentaires à https://www.bleepingcomputer.com/news/s ... worldwide/

D'autres personnes se sont vu infliger une demande de mot de passe pour accéder alors qu'ils n'avaient jamais utilisé cette fonction, du fait qu'au bout d'un certain temps, si le disque-dur n'a toujours pas été configuré avec un mot de passe, il se bloque de lui-même.



Que dit Western Digital ?

"WD fournit le cryptage matériel en tant que fonctionnalité sur certains produits DAS . Cette fonction est intégrée à l'appareil et n'est pas configurable par l'utilisateur.

Le chiffrement matériel et la protection par mot de passe sont des fonctionnalités distinctes et indépendantes. La définition ou la suppression d'un mot de passe sur un appareil n'active ni ne désactive le chiffrement sur cet appareil.

Si un boîtier WD DAS tombe en panne, les données sur le(s) disque(s) dur(s) interne(s) peuvent ou non être accessibles lorsqu'elles sont utilisées dans un autre boîtier. Les boîtiers à disque unique WD ne sont pas réparables par l'utilisateur et le retrait du disque dur interne annulera la garantie WD. "


Si vous connectez le lecteur nu à Windows, cela corrompra automatiquement le MBR et la table de partition.


Détails techniques : https://eprint.iacr.org/2015/1002.pdf

2022-03-13_133823.jpg


Il faut savoir que sur le PCB de ces modèles de disques dur, il existe une puce qui permet cela (puce JMicron par ex.)
Les méthodes décrites fonctionnent pour les lecteurs qui ont l'une de ces puces sur la carte pont USB-SATA : JMS538S, SW6316, INIC-1607E et OXUF943SE

2022-03-13_134012.jpg


Le soucis c'est qu'en cas de panne de la carte électronique, et que vous la changez, ou du boitier, et que vous souhaitez connecter le disque dur sur un port SATA de votre ordinateur, le disque sera vu en "RAW" et AUCUN programme de récupération de données ne fonctionnera

Le disque, peut apparaitre donc en tant que "non initialisé" et l'initialisation peut échouer avec un message d'erreur "Périphérique non prêt".

Aparté : Ex de modification https://blog.acelaboratory.com/pc-3000- ... drive.html


ReallyMine peut créer des images disque décryptées sur Mac, Windows et Linux.

https://github.com/andlabs/reallymine#r ... decryption


Il existe d'autres outils mais qui fonctionneront mieux sous Linux
Cela permet de récupérer les fichiers du disque dur, mais cela ne déchiffre pas le disque pour une utilisation sous Windows.

https://github.com/themaddoctor/linux-mybook-tools

__________

Tout cela pour information car non testé
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... was possible !
- Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- "Tous les patients mentent" (Docteur House)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Programmes utiles »