Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

Dans cette partie vous trouverez des papiers, articles sur l'informatique/sécurité.
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

par Parisien_entraide »

2023-07-27_172020.jpg


Dans les cours dispensés à Science Po (IEP Paris), il y a des notes de lecture qui sont en liens

Par exemple sur ce sujet OMIN 2270 - HISTOIRE ET ENJEUX DES TECHNIQUES


Lien : https://syllabus.sciencespo.fr/fr/?cours/202010/142995

On trouve à la fin en support de cours, le sujet de Nafeez Ahmed :
Directeur de l’Institute for Policy Research and Development de Brighton, chroniqueur politique des émissions en bengali de la BBC, Rédacteur au journal The Guardian et auteur de plusieurs livres
https://en.wikipedia.org/wiki/Nafeez_Ah ... kin=vector

Le lien qui figure sur celui de Sciences Po
https://medium.com/insurge-intelligence ... 36451a959e
Le titre est "How the CIA made Google,"

On retrouve également sur ce podcast
https://en.padverb.com/er/unlimited-han ... an-macleod des journalistes qui reviennent sur les travaux d'Alan MacLeod et Nafeez Ahmed

Cela retrace le rôle de la communauté du renseignement dans la création de google

Il est dit que cela décrit ;
La façon dont la communauté du renseignement des États-Unis a financé, nourri et incubé Google dans le cadre d'une volonté de dominer le monde par le contrôle de l'information.
Financé par la NSA et la CIA, Google n'était que la première parmi une pléthore de start-ups du secteur privé cooptées par les services de renseignement américains pour conserver la supériorité de l'information
Sont abordés les financements de la CIA et de la NSA, via le programme "Massive Digital Data Systems" (MDSS) dont a bénéficié Sergey BRIN (Cofondateur avec Larry Page de la société Google.) lors de son passage à l'université de Stanford, ou encore le rôle de la National Science Foundation, de la NASA, de la DARPA, via le Digital Library Initiative dans le développement du moteur de recherche Google

Sergey Brin et Larry Page rendaient compte régulièrement au Dr Bhavani Thuraisingham et au Dr Rick Steinheuser qui étaient les représentants d'un programme de recherche sensible de la communauté du Renseignement américain sur la sécurité de l'information et l'exploration de données

La CIA a de fait crée directement GOOGLE et en a été actionnaire au moins jusqu'en 2005

Il y a beaucoup d'anciens agents de la CIA qui travaillent chez GOOGLE, et à des positions stratégiques, à des postes "Confiance & Securité" (T&S), extrêmement influents dans la gestion de la soi-disant "désinformation", ou "des discours de haine"


______
Edit : On peut y ajouter cet aspect révélé par Julien ASSANGE

Je ne citerai qu'un exemple sinon cela ferait un pavé

Au sein de Google il y a un "Think Thank" du nom de JIGSAW (1)
Celui ci est dirigé par Jared Cohen, un "néocons" issu du Département d'Etat (Sous Condoleezza Rice et Hillary Clinton) et qui a été coopté depuis à la Commission Trilatérale

Les courriels d' Hillary Clinton, avaient révélé en 2012 que Jared Cohen utilisait JIGSAW et avait lancé un projet, pour promouvoir la rébellion en Syrie contre le régime de Bachar El Assad
D'après Julien Assange Jared Cohen était "officieusement" considéré comme le "Directeur du changement de régime" chez Google

C'est peut etre cela que Wikileaks dans sa description de ce qu 'est JIGSAW précsie comme :
" Jigsaw se consacre à la compréhension des défis mondiaux"
Ahh la novlangue et ses subtilités :-)

A savoir, Michèle Flournoy,(co fondatrice de WestExec) qui était Sous secrétaire à la politique de Défense (Numéro 3 du Pentagone) sous Barack Obama aurait pu devenir Secrétaire à la Defense (Ministre des armées) si ses activités de "'conseil en stratégie" à travers WestExex n'avaient pas été exposées pour l'obtention de contrats auprès du Pentagone et de la communauté du Renseignement pour... JIGSAW

Pour ceux qui veulent en savoir plus je conseille d'effectuer des recherches sur WestExec... Y ressortira de curieuses affaires, des liens avec
Samuel Pisar (en relation avec le livre noir d'Epstein), la Commission Trilatérale, le PNAC, l'Ukraine, WindWard (Sté Israelienne de surveillance numérique) des investisseurs de sté d'armement (dont Google), des oeuvres "philantropiques" comme l'open society de Georges SOROS, des stés pharmaceutiques (Gilead par ex, et j'en passe), comme le pas moins important "programme Yozma,"
En fait plus on cherche plus on se retrouve au fond des égouts ou de fosses à purin


Un exemple
Dans un premier temps des morceaux de puzzle qui semblent n'avoir AUCUN rapport
A la fin se dégage une vue d'ensemble qui est assez intéressante


On retrouve lié à Google aussi, un certain Xavier Malina.. fils de Ghislaine Maxwell (-Pédo criminelle.. au mieux... Se renseigner sur l'affaire Jeffrey Epstein) et de Roger-Frank Malina

Roger Frank Malina est un proche de longue date de Robert Maxwell via son père, disciple et bras droit du mathématicien Théodore von Karman (cabaliste et lié à l'occultiste Jack Parsons)

Si on s'attache à la France on trouve de nombreux liens dont par ex une revue sur l'art, du nom de "'Leonardo" dont Christine Maxwell et Roger Frank Malina étaient administrateurs ( Revue déposée sous forme d'association à Boulogne Billancourt).
La revue est financée par .. Jeffrey Epstein
https://en.wikipedia.org/wiki/Roger_Mal ... kin=vector (base de départ pour effectuer des recherches)
L'un des frères de Roger Frank Malina s'appelle Alan J Malina qui avait rejoint pour des missions en Afrique francophone (il a les nationalités américaine et portugaise) l'USAID (Agence des Etats Unis pour le développement international), une agence "indépendante" qui est en fait un paravent de la CIA

Au passage dans la famille Maxwell, on retrouve Isabel Maxwell, soeur jumelle de Christine Maxwell qui était à la tete de l'antivirus COMMTOUCH (devenu CYREN) https://en.wikipedia.org/wiki/CYREN?useskin=vector (bien lire l'historique), société qui était un partenaire stratégique de CISCO, Microsoft (pour MSN) , Google (pour GMAIL) , Check point, DELL (Où travaillent des agents de la CIA sous couverture comme Snowden en Suisse viewtopic.php?t=68112 ) , T-Mobile, SUN (infiltrée par la CIA, chargée de la vente sous couverture aux grandes stés européennes).. la liste est longue
https://www.cnet.com/tech/services-and- ... nds-email/

Pour précisions, l'antivirus Avira utilise(ait ?) la technologie de sécurité cloud de.... Commtouch depuis 2012
Idem chez Sophos pour leur firewall ou Bullguard pour leur Scanner HTTP/HTTPS, et le SpamFilter et d'autres sociétés même à destination des entreprises sur base de ClamAV...

Suite à .. certaines "affaires", COMMTOUCH/CYREN s'est placé en insolvabilité, et a été repris par Data443
On sait que : "Data443 a acquis les services Cyren suivants : Anti-Spam, Détection des épidémies de virus, Réputation IP, Filtrage d'URL, Flux de données Threat InDepth."
Il est intéressant de voir les clients
https://data443.com/partners/ (WordPress, HP, Crowdstrike, Google/Mandiant, SentinelOne, Cisco ... Microsoft.... ,

On peut y ajouter que bien que Microsoft venait de racheter Hotmail, il était dit que "
Microsoft utiliserait le logiciel "en coulisse" de CommTouch comme épine dorsale de ses services de courrier électronique basés sur le web, y compris Hotmail. "Nous sommes impatients de renforcer notre relation avec Microsoft en intégrant d'autres produits Microsoft de pointe",
a déclaré Gideon Mantel de CommTouch lors de l'annonce publique de l'accord.
Microsoft utilisera le service CommTouch Custom MailTM pour fournir des solutions de messagerie électronique en ligne sous label privé à certains partenaires MSN et sur les marchés internationaux". En outre, selon l'accord, "CommTouch fournira MSN Messenger Service et Microsoft Passport à ses clients tout en s'appuyant sur son expertise de Windows NT en prenant en charge les futures technologies de messagerie MSN".
On note également que Microsoft avait annoncé qu'il avait investi 20 millions de dollars dans l'entreprise, et qu'une partie de cette transaction avait été finalisée par Richard Sorkin, récemment nommé directeur de CommTouch. Sorkin venait de devenir multimillionnaire suite à la vente de Zip2, la première entreprise d'Elon Musk dont il était le PDG.
Bill Gates, (qui normalement devrait avoir quelques "soucis" d''ici quelques temps liés à l'affaire Epstein) alors à la tête de Microsoft, a personnellement investi dans CommTouch à la demande d'Isabel Maxwell.
Je précise qu'Il n'y a AUCUN lien entre la mère de Bill Gates dont la mère s'appelait Mary Maxwell, et Robert Maxwell qui avait changé son nom de "De Koch" en Maxwell, puisqu'il son nom de naissance est Ján Ludvík Hyman Binyamin Hoch. Il est né à Slatinské Doly, en Tchécoslovaquie, qui est aujourd'hui Solotvyno, en Ukraine

Dans un article publié en octobre 2000 dans The Guardian, Isabel "plaisante sur le fait d'avoir persuadé Bill Gates de faire un investissement personnel" dans CommTouch à un moment donné de cette période.
À cette époque, les liens entre Microsoft et CommTouch s'étaient renforcés grâce à de nouveaux partenariats, notamment l'hébergement de Microsoft Exchange par CommTouch

https://en.globes.co.il/en/article-376339#!
https://en.globes.co.il/en/article-376383

Les articles ne détaillent pas le fait de ce qui aurait pu pousser Allen à investir
Allen faisait partie des membres d'une communauté exclusive d'élites en ligne créée en 2004 et appelée "Small World", qui comptait également parmi ses membres Jeffrey Epstein et des personnalités liées à Epstein telles que Lynn Forester de Rothschild et Naomi Campbell, ainsi que Petrina Khashoggi, la fille d'Adnan Khashoggi, un ancien client d'Epstein.
Le principal actionnaire de Small World était Harvey Weinstein, le magnat des médias aujourd'hui en disgrâce, qui était un partenaire d'affaires d'Epstein et qui a depuis été accusé par plusieurs femmes d'abus sexuels.


Si on lit le lien wikipedia sur Isabel Maxwell on note qu'elle a convaincu Bill gates et Paul Allen, qui sont...cités dans le carnet noir d'Epstein, et pour Bill Gates le problème est pire que d'apparaitre dans un carnet vu les liens étroits qu'il entretenait avec Epstein.. Ce qui a surement été la cause du divorce demandé par sa femme...
En 2003 elle a été nommée par Blumberg Capital, (en fait derrière il y a l'unité 8200, la NSA israélienne) à la tête de la sté d' iCOGNITO
un éditeur de filtrage de contenus web, rebaptisé... PURESIGHT et revendu à Boston Communications en 2005

Sur l'unité 8200 https://www.forbes.com/sites/richardbeh ... p-machine/
Des start up issues de cette unité on peut relever pour les plus connues : Waze; Check Point Sotware, Mirabilis (la société mère d'ICQ) sans compter les logiciels vendus à Microsoft, Facebook, Paypal, ... mais aussi le ver Stuxnet qui a servi contre les centrales en IRAN
Au delà de cela, c'est une vrai start up, avec un laboratoire d'idées, et il en sort également des produits "positifs" comme ceux liés à la robotique par ex

On peut ajouter qu Isabel Maxwell a été également à la tete du premier moteur de recherches Français : "MAGELLAN"
Magellan a figuré sur la page d'accueil du navigateur Internet Netscape pendant la majeure partie des années 1990.

Pour l'histoire de Magellan, il faut remonter à la mort de son père, espion double ou triple, où elle a bâti sur ses cendres fumantes, sur ses contacts etc, le groupe McKinley, une société californienne fondée avec sa soeur Christine (mais financé par son frère Kevin).
C'est à ce moment que l'entreprise a développé un moteur de recherche Internet" de haute technologie" (sic) appelé Magellan.
McKinley a créé ce qui est devenu l'annuaire en ligne Magellan, dont on se souvient comme du "premier site à publier de longues critiques et évaluations de sites web". L'approche "contenu à valeur ajoutée" de Magellan a attiré plusieurs grandes entreprises
Elles étaient également derrière l'autre moteur de recherches "Exite"

Excite, a ensuite été rachetée par AskJeeves, qui finalement a acheté le groupe McKinley et Magellan pour 1,2 million d'actions Excite en 1996, qui étaient alors évaluées à 18 millions de dollars.

Le Sunday Times a noté en novembre 2000 que
Ghislaine Maxwell "avait un intérêt substantiel dans Magellan et que tout au long des années 1990, elle avait "construit discrètement un empire commercial aussi opaque que celui de son père" et qu'"elle était secrète au point d'en devenir paranoïaque et ses affaires sont profondément mystérieuses". Elle se décrirait néanmoins comme une "opératrice Internet"
Le degré exact d'implication de Ghislaine Maxwell dans le groupe McKinley et Magellan n'est pas clair, mais sa décision de se décrire comme une "opératrice internet" et son "intérêt substantiel" documenté dans l'entreprise suggèrent qu'elle était plus que superficielle.
Ce qui est remarquable, cependant, c'est que l'époque où Ghislaine était "opératrice Internet" et ses intérêts commerciaux dans Magellan coïncident directement avec celle où elle travaillait aux côtés de Jeffrey Epstein dans le cadre d'une opération de chantage sexuel liée aux services de renseignement israéliens.
Sources :
https://www.mintpressnews.com/wp-conten ... -Lon-2.pdf
https://www.scotsman.com/news/misery-in ... se-2510066



Isabel Maxwell a déclaré qu'elle avait également travaillé pour "Information on Demand ", qu'elle appelle "l'entreprise de sa sœur", après son divorce en 1989 avec Dale Djerassi (père de Alexander Djerassi, voir plus bas)
Robert Maxwell avait acheté Information on Demand à sa fondatrice, Sue Rugge – une ancienne bibliothécaire, par l'intermédiaire du groupe Pergamon en 1982
Lors de l'enquête du FBI et des dossiers obtenus par Inslaw Inc(Logiciel PROMIS) https://en.wikipedia.org/wiki/Inslaw?useskin=vector
via une demande FOIA dans les années 1990, le FBI de San Francisco avait ouvert une enquête en octobre 1983, et a ensuite interrogé Rugge sur l'entreprise et ses activités.
Elle a déclaré au FBI que les sources de l'entreprise "comprennent plus de 250 bases de données informatiques". L'une de ces bases de données comprenait la base de données Dialog de Lockheed et "le Centre technique de défense qui est connecté au ministère de la Défense (DOD).
Le FBI avait noté un mystérieux client de Information on Demand (un pays ?) , mais qu' elle dit n'avoir pu identifier
Le FBI refuse toujours de divulguer les documents relatifs à Robert Maxwell et à son rôle dans le scandale PROMIS
Pire tous les dossier divulgués dont le principal qui porte le nom de FBIInvestigationMaxwellPROMISSales.pdf ont été retirés des sites web

Robert Maxwell a confié la sté en 1985 à sa fille Christine, qui a occupé le poste de présidente et directrice générale de l'entreprise jusqu'au décès de son père en 1991, selon son CV

Au cours de la période (2001-2006),
Isabel a également dirigé une entreprise technologique israélienne qui "protège les enfants en ligne", à une époque où sa sœur - Ghislaine Maxwell - abusait et trafiquait activement des enfants dans le cadre d'une opération liée aux services de renseignement, aux côtés de Jeffrey Epstein.
Nota : il y a, hors cette affaire, même si factuelle, avec une coïncidence où il n'y a pas de liens visibles (du moins à ce jour), tout lieu de se méfier de certaines de ces associations, etc souvent affiliées à un réseau international de protection de l'enfance où l'on retrouve des gens hauts placés, qui sont souvent liés à des réseaux de trafic d'enfants ou.. pédos criminels. Ils sont en place pour couvrir, allumer des contre feux, etc dès lors qu'une affaire de ce type apparaît (Et je ne parle pas de la chaine du corps judiciaire avec les autorités d'enquête, de poursuite, ...)
Pour ne citer qu'un exemple l'affaire de la Casa Pia qui avait fait scandale et qui s'est terminée en ..presque fiasco (Au regard de ce que les gens attendent de la justice)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_d ... kin=vector
En France je n'avais relevé qu'un article de .. 3 lignes dans "Courrier International" . C'est comme cela que j avais appris cette affaire. Il faut dire que celle-ci était sortie au moment de l affaire "Baudis" et il n'aurait pas fallu que le bon peuple fasse un amalgame avec ce qui se passait dans notre pays. On a juste eu droit presque 10 après à quelques articles mais sur le résultat du jugement
Des personnes "connues" et/ou hauts placées, peuvent également faire l'objet de chantages (photos, films, ..), et ce même en France puisque l'équivalent de Epstein en France - qui disposait de Brunel- était la célèbre "Regine" qui oeuvrait pour le meme service et pays qu'Epstein

Du reste pour ce dernier il faut se souvenir de ce que racontait son intendant dont au sujet de la France
https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/a ... 95669.html
A la lecture de ce lien on comprend que le volet de ceux qui profitaient de ce "système" ne seront jamais poursuivis comme lorsqu'il est dit
"des ministres en fonction aujourd’hui ou ayant appartenu à des gouvernements passés" - (Pour la France) sans compter les protections dont ces personnes bénéficient (contre partie de chantages probablement)
Mais ce volet de prostitution dont de "jeunes filles mineures" n'est qu'un aspect
Cela va beaucoup plus loin...
Se rappeler d'une chose : On désigne le lapin, on le sacrifie, lorsqu'il n'est plus possible de faire autrement, pour mieux cacher le terrier


Reprenons :
Isabel a accepté le poste chez iCognito (aujourd'hui Pure Sight) "parce qu'elle [la société] se trouve en Israël et en raison de sa technologie".
Elle a également rejoint le conseil d'administration de la société israélienne Backweb aux côtés de Gil Shwed, un célèbre ancien de l'Unité 8200 (souvent comparée à l'équivalent israélien de la NSA) et cofondateur du géant technologique israélien Check Point Software, qui a des bureaux à Paris XVI, dont le produit le plus connu pour les utilisateurs est .. Zone Alarm (acheté en 2003 à Zone Labs) qui est un partenaire de longue date de CommTouch.
Du reste vu le background autour de Check Point je ne conseille pas l'usage de Zone Alarm (mais ce n'est que mon point de vue, en relation avec le curieux patch que j'ai vu arriver dans les jours qui ont suivi le rachat)
viewtopic.php?p=529190&hilit=zone+alarm#p529190


Les relations étroites d'Isabel avec d'anciens chefs d'État et chefs des services de renseignement israéliens n'ont fait que s'intensifier après son départ de CommTouch, en particulier avec l'ancien Premier ministre israélien Shimon Peres.

Le Jerusalem Post a décrit la relation Peres-Isabel comme "étroite" et "forgée par son père".
Isabel était également en contact étroit avec l'ancien directeur adjoint du Mossad, David Kimche (jusqu'à sa mort en 2010), ainsi qu'avec l'ancien chef du renseignement militaire israélien et Premier ministre Ehud Barak. Notamment, Ehud Barak, en plus d'être un acteur majeur de la scène hi-tech israélo-américaine, était également étroitement associé à Jeffrey Epstein et à Ghislaine, la sœur d'Isabel, ayant recruté Epstein pour le renseignement militaire israélien et supervisant l'agence Lekem à l'époque du scandale PROMIS (y compris le rôle de Robert Maxwell) et de l'affaire Pollard, ainsi que de l'implication d'Israël dans l'affaire Iran-Contra. Barak était également un visiteur fréquent de l'île d'Epstein et dormait dans des appartements new-yorkais qui appartenaient au frère d'Epstein et qui abritaient de nombreuses "esclaves sexuelles" mineures d'Epstein.




isabel Maxwell, est fortement liée au.. Forum économique mondial (WEF) de ... Klaus Schwab et de son pas moins psychopathe de bras droit Yuval Noah Harari
https://en.wikipedia.org/wiki/Isabel_Ma ... kin=vector

On retrouve également Isabel Mawell chez BacKWeb
https://www.haaretz.com/2004-07-15/ty-a ... fec3ad0000


A lire (un pot de pus) : https://www.lexpress.fr/informations/es ... 22243.html


Au passage, la puce "Smart" dont il est fait état dans l'article, était dans certains ordinateurs de marque COMPAQ qui avaient été fourgué (Des lots à prix attractifs avec une suite Microsoft qui ne l'était pas moins autour des années 90) à la France pour .. certaines administrations (Et le logiciel Promis acheté en toute connaissance de cause)
Cela a vite été décelé pour la puce :-)




Maintenant une fois que l'entourage est posé, si on revient à Xavier Malina, qui apparait également dans le carnet noir d'Epstein, il était un concepteur de système de stockage, et a rejoint Google en 2018
Il était auparavant chez Nest Labs, et encore avant à la Carnégie Endowment for International Peace, décrite comme une association (Think Thank/ Cercle de reflexion)
En fait c'est un paravent de la CIA, qui a des liens avec le World Economic Forum de Klaus Schwab, le programme de “Young Leaders"
Son président actuel est "Mariano-Florentino “Tino” Cuéllar"

On peut noter, coincidence (?) que le neveu de Ghislaine Maxwell ( Il est le fils de la sœur de Ghislaine, Isabel) Alexander Djerassi, a travaillé au Département d'État sous Hillary Clinton et.. à la Carnégie Endowment for International Peace en tant qu'expert
https://carnegieendowment.org/experts/1088
Le monde est petit
Surtout que l'on peut se poser des questions....

Alexander Djerassi occupait une position importante au sein du Département alors qu’il venait tout juste de sortir de l’université et qu'il lui était accordé un "traitement spécial".
Djerassi a travaillé au Bureau des affaires du Proche-Orient du Département d'État, couvrant le Moyen-Orient. En fait, Djerassi a même été impliqué dans le" Printemps arabe". C’est assez étonnant si l’on considère qu’Alexander Djerassi n’avait absolument aucune expérience du gouvernement ou des affaires étrangères. Il venait tout juste de sortir de l'université et recevait un traitement spécial de la part d'Hillary Clinton
Une récompense de Bill Clinton pour ses escapades dans l'ile de J Epstein ?

Carnégie Endowment for International Peace dispose d’un budget annuel de plus de 50 millions de dollars.
Ses actifs dépassent les 500 millions de dollals. Ces sommes colossales ont peu de rapport avec une institution indépendante.
L'association est financée par la fondation SOROS, Microsoft, Google, Facebook.. et dans un rapport de 2021 on y trouve quelques noms forts intéressants mais aussi des pays
Une organisation qui s’enrichit autant grâce aux contributions des Etats occidentaux, gouvernement américain compris, et grâce à la finance mondiale, peut difficilement rester “indépendante”, sauf à ce que l’on parte du principe que la subordination au mondialisme est une marque d’indépendance…
Source : https://ceipfiles.s3.amazonaws.com/pdf/ ... _final.pdf

L’actuelle directrice générale du think tank s’appelle Penny Pritzker.
Entre 2013 et 2017, elle était secrétaire d’Etat au Commerce d’Obama.
Carnegie Endowment n’a pas été choisie par hasard par le G7 pour mener la guerre contre la propagande russe. Il s’agit d’une structure souple, agile, et parfaitement sous contrôle de l’aile démocrate
En fait le think thank, est en charge des missions que la CIA peine à exécuter, faute d’un savoir-faire éprouvé.
C’est la conception américaine du soft power : les missions de service public, même lorsqu’elles sont régaliennes, sont confiées à des organismes extérieurs, opaques, dont l’intérêt premier est d’échapper au contrôle du Sénat et de permettre des opérations “spéciales” qu’une démocratie ne peut d’ordinaire se permettre.
Et il y a plus intéressant ...
https://www.washingtonexaminer.com/news ... k-carnegie

Comme l’a pointé la presse américaine, la présidence de Burns a conduit la Carnegie Endowment à un rapprochement avec la Chine, dont certaines entreprises financent désormais le think tank. Dans la pratique ;la Carnegie Endowment prône une gouvernance mondiale où les USA et la Chine joueraient un rôle leader en coopérant pour défendre la paix.
Les USA n'ayant pas réussi à "casser" la Chine pour la dominance économique mondiale à l'horizon 2020 ils essaient d'en faire un allié
Source, la lecture du PNAC de 1997 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Project_f ... kin=vector
Cela permet de mieux comprendre les efforts pour casser la Russie et ses alliances avec la Chine

Comme quoi en grattant sur une entreprise, son moteur de recherche, ou d'autres moteurs de recherche, son navigateur etc on en arrive à de la géopolitique, géostratégie :-)

En fait tout est lié, et ces programmes, services, associations n'en sont que des instruments


Après cet aparté :

Mariano-Florentino était auparavant à la Cour suprême de Californie
On note que cette "association", la Carnégie Endowment for International Peace, sert de tremplin pour la CIA
Cuéllar, 49 ans, dirigera le Carnegie Endowment for International Peace , basé à Washington, succédant à William J. Burns, que le président Biden a choisi pour diriger la Central Intelligence Agency. Cuellar ouvrira un bureau sur la côte ouest pour la dotation dans la Silicon Valley.
https://www.latimes.com/california/stor ... pping-down



Mariano-Florentino est marié avec Lucy Koh, juge suprême à la cour de Californie nommée par.. Barak Obama, et est en lien avec l'administration Biden, qui, pour la petite histoire est partie prenante dans le procès actuel avec Google

En fait avec ces attaques et procès contre Google, Facebook, etc.. qui sont en lien avec les services de renseignement US ou parties prenantes , ces Stés sont leurs bébés, s opposent des guerres internes avec 2 factions qui sont le parti Démocrate et Républicain
On le voit avec les affaires Epstein, l'ordinateur de fils de Biden, les procès avec Trump etc... où sont mélés la CIA, le FBI, .. qui protègent soit Biden, soit Trump, et.. D'autres intérêts mondialistes

Si on remonte dans le temps,et pour en revenir à Xaviel Malina, il était entré à la Maison Blanche peu après l'élection de Barak Obama (poste d'assistant "'spécial"), et encore avant à la "Clinton Global Initiative
Il était également à la "Mass Equality" un groupe de pression LGBT basé à .. Boston
On a une vision partielle de son parcours ici https://fr.linkedin.com/in/xmalina (où il est indiqué " Head of Artificial Intelligence at Ai Build | Generative AI |

On peut noter que d'après FORBES https://www.crowdfundinsider.com/2019/0 ... tups-more/



Voila.. J'ai donné juste un aperçu, le sommet de l'iceberg (sinon il y aurait de quoi écrire un livre) des morceaux de puzzle, avec des... coïncidences, des pistes de départ pour qui voudrait approfondir, et qui permettent de voir ce qui peut se dessiner derrière
Au mieux comme je le disais vous y trouverez des caniveaux, mais au pire des fosses à purin

Sous l'angle utilisateur, cela permet de se méfier de ces programmes "indispensables" dont la finalité est.. douteuse (Euphémisme)


(1) La division Google Ideas, l'ONG interne d'Alphabet, avait été rebaptisée en "Jigsaw",
Avec ce changement de nom, le président du groupe veut en faire un «incubateur technologique» capable de relever les grands défis du monde actuel.

Source partielle : https://en.wikipedia.org/wiki/Jigsaw_(c ... kin=vector

Au passage c'est Jigsaw qui est à la source et charge de "L'alerte de mot de passe qui vous aide à vous protéger contre les attaques de phishing ", développé lors du projet d'oeuvrer pour la rébelllion en Syrie et adopté ensuite par Google


-------------------------------------------------

Pour en revenir aux notes de lecture dispensées à Science Po (IEP Paris), et des écrits de Nafeez Ahmed


LECTURE COMPLETE

Attention cela ne se lit pas en 5 minutes....


Partie 1
https://medium.com/insurge-intelligence ... 36451a959e

Partie 2
https://medium.com/insurge-intelligence ... a80584c9c1


Ce qui est dommage c'est qu'il n'y a pas d'articles du même genre sur la création de Facebook, financé à ses débuts (comme avec Google) par la Sté IN Q TEL, la vitrine technologique de la CIA, mais dans l'article sur Google j'y retrouve par ex le Dr Anita K. Jones... cette ancienne du DARPA, passée à la NSA
C'est elle qui a supervisé la partie réseau pour.. Facebook

Vous comprendrez là aussi que le film censé relater l'histoire de facebook https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Socia ... kin=vector est un conte pour enfants (même si certaines parties sont factuelles mais biaisées comme le fait qu'ils ont démarché Peter Thiel que je qualifierai de "curieux individu" pour éviter les procès à Malekal :-)

Au passage Thiel est au conseil d'administration de Meta (Ex Facebook)
On noter également ses liens avec le Navigateur Brave, le FBI, Epstein...
Juste un aperçu de cet.. individu
viewtopic.php?p=545601#p545601


Maintenant vous comprenez pourquoi seuls dominent les produits Google (dont pour votre smartphone avec son OS) , Chrome etc
Accessoirement on peut largement y associer Google Maps (une version en live à la NSA ? :-) , et Street view où les google cars qui en prenant les photos des rues en profitent pour scanner les réseaux environnants (dont et surtout Wi fi) et récupérer toutes les données liées
Mais.. C'était un bug dixit Google (maintenant ils font pire et mieux, mais croisent les infos avec les smartphones)

A lire Voilà ce que les GAFA savent de nous (avec un outils qui montre ce qui est récolté par entité)
viewtopic.php?t=62798


Cela ne pouvait servir à personne https://www.01net.com/actualites/pour-v ... 97451.html

Et ce n'est que le début de la récupération de données, de la maitrise de l'information, de l'identification des individus... les années à venir vont être formidables.. OU PAS
Snowden a reconnu que tout ce qu'il a vu et décrit (cf son livre) est actuellement complètement dépassé, et pire...il ne parlait même pas de l'apport de l'IA dans ce constat



_____________

Comme on a pu le noter au tout début, cela fait partie des cours/séminaires de Science Po, donc.. Nos politiques sont au courant (On en déduit ce que l'on veut)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE DEPLOIE PRIVACY SANDBOX POUR TOUS LES UTILISATEURS DE CHROME

par Parisien_entraide »

Tracking.jpg



GOOGLE DEPLOIE PRIVACY SANDBOX POUR TOUS LES UTILISATEURS DE CHROME


Google affirme qu'il bloquera les cookies tiers au cours du second semestre 2024 – probablement après s'être assuré que le « Privacy Sandbox » lui permettra de conserver ses bénéfices.



SUR LE SITE ON A


Chrome bloquer les cookies tiers
https://www.malekal.com/google-chrome-b ... ies-tiers/



Les articles liés aux cookies (Plus globablement)

Qu'est ce que le cookie tracking ?
https://www.malekal.com/quest-ce-que-cookies-tracking/

Qu'est ce que le vol de cookies et le détournement de session ?
https://www.malekal.com/quest-ce-que-le ... e-session/


Tracker first-party : Commment les sites violent le RGPD ?
viewtopic.php?t=64996&start=15



Pour rappel, la disparition totale des cookies tiers est prévue pour le troisième trimestre 2024 (Google a 2 ans de retard sur son programme).
https://www.usine-digitale.fr/article/g ... 4.N2030362

Pour ce qui nous concerne, nous utilisateurs, cela a été annoncé pour ....
Préserver la confidentialité des usagers.
(Ne pas rire)
Pour les tiers qui en vivent, l'outil de remplacement est présenté comme.."Plus efficace"

Il ne faut pas que ces changements affectent les revenus publicitaires (de Google).
Il faut se rappeler que le coeur de métier annoncé de Google ce sont les revenus de la publicité en ligne.
La pub c'est leur fond de commerce
Ils ne peuvent donc se tirer une balle dans le pied, donc si ils se débarassent des cookies c'est qu'ils ont mieux et plus efficace

Google vient donc d'annoncer la "disponibilité générale" des API de ciblage et de mesure dans le cadre de son initiative Privacy Sandbox.
Les éditeurs de sites et les développeurs peuvent ainsi tester de nouvelles fonctionnalités publicitaires à grande échelle pour se préparer à la disparition totale des coockies tiers

Préparer la fin des cookies tiers
Les éditeurs de sites et les développeurs peuvent ainsi intégrer les API de Google dans leurs propres offres afin qu'ils puissent tester de nouvelles fonctionnalités publicitaires sans avoir recours aux cookies tiers

Google déploie de nouvelles fonctionnalités de confidentialité pour que les utilisateurs de Chrome puissent "gérer la manière avec laquelle les technologies Privacy Sandbox peuvent être utilisées pour diffuser des publicités".
En pratique, ils peuvent désactiver certaines API et voir quels sujets sont associés à leur historique de navigation.

Google travaille sur le sujet depuis 2020 Google et a ainsi développé plusieurs API.
Par exemple, l'interface FLoC permet/permettait de cibler les utilisateurs par cohorte (groupes ayant des caractéristiques similaires).

Comment bloquer Floc, le piste et suivi des internautes sur Google Chrome
https://www.malekal.com/comment-bloquer ... le-chrome/

Ces changements permettent au "Le Movement for an Open Web" (MOW), une coalition britannique d'acteurs de la publicité en ligne, d'accuser Google de collecter de nombreuses données personnelles via "un processus d'adhésion qu'il est difficile pour la plupart des internautes d'éviter"


On peut déjà voir un effet pervers de ce qui nous attend :

Chrome : Désactiver la confidentialité des annonces
https://www.malekal.com/chrome-desactiv ... -annonces/

Sans compter qu'on a également
Pistage par l'empreinte numérique : Browser FingerPrinting
https://www.malekal.com/pistage-emprein ... otections/


Google travaille sur le sujet de la disparition des cookies tiers depuis 2020 et a ainsi développé plusieurs API.
Par exemple, l'interface FLoC permet/permettait de cibler les utilisateurs par cohorte (groupes ayant des caractéristiques similaires).

Comment bloquer Floc (Federated Learning of Cohorts), le pistage et suivi des internautes sur Google Chrome
https://www.malekal.com/comment-bloquer ... le-chrome/

Seulement Google a enterré FLOC en 2022, mais le thème des habitudes de navigation, des cookies et du suivi continuera à être enregistré.
Normal, c'est le générateur de revenus de Google.
Par conséquent, Topics est désormais présenté comme un bac à sable de protection des données mais le but reste toujours de pouvoir afficher des publicités personnelles dans le navigateur.

Google avait indiqué
" Avec les sujets (Topics) , votre navigateur détermine une poignée de sujets, tels que B. « Fitness » ou « Voyages et transports », qui représentent vos principaux centres d'intérêt pour cette semaine en fonction de votre historique de navigation.
Les thèmes ne sont sauvegardés que pendant trois semaines et les anciens thèmes sont supprimés.
Les thèmes sont entièrement sélectionnés sur votre appareil, sans aucun serveur externe impliqué, y compris les serveurs Google.
Lorsque vous visitez un site participant, Topics sélectionne uniquement trois sujets, un sujet de chacune des trois dernières semaines, à partager avec le site et ses partenaires publicitaires.
Les sujets permettent aux navigateurs de vous offrir une visibilité et un contrôle significatifs sur ces données.
Le gros changement que l'on a pu noter c'est que "Les sujets sélectionnés peuvent être désélectionnés", cela n'a été possible que sous la pression de l’UE et au RGPD


COMMENT DESACTIVER ?


Vu que les API Privacy Sandbox sont activées par défaut pour la quasi-intégralité des utilisateurs de Google Chrome, il faut donc aller dans les paramètères pour en neutraliser une partie

Chrome inclut donc un nouveau réglage de confidentialité, permettant aux utilisateurs de supprimer l'analyse de leurs sujets de prédilection par le navigateur et l'envoi de ces données aux annonceurs.

Pour ce faire, il suffit de taper la commande

Code : Tout sélectionner

chrome://settings/adPrivacy 
dans la barre d'adresse et de désactiver les options correspondantes.

Code : Tout sélectionner

- Thèmes des annonces
- Site-suggested ads
- Ad measurement
Vous pouvez également bloquer des sujets et des sites individuels si vous le souhaitez.


D'après Google seuls 3 % des internautes utilisant Chrome ont seulement désactivé cette option

Néanmoins chaque fois que vous démarrez Chrome ou Chromium, le navigateur contacte Google et presque chaque pression sur une touche effectuée dans le champ d'adresse du navigateur est soumise dans le cadre de la collecte de données envoyée à Google.

Et il n'y a pas que cela, car dans la privacy, google ne se cache pas de la collecte de données (mais vu que personne ne lit la privacy...)
https://policies.google.com/privacy?hl= ... nfocollect

Chaque fois que vous utilisez l'un des produits ou services de Google, vous perdez automatiquement votre vie privée. Si vous ne l'aimez pas, n'utilisez pas leurs produits, disent-ils. Sauf que l'on est cerné par les produits google et qu'il est difficile de s'en passer (Google Search, Gmail, Drive, YouTube, Android, ...) , sans compter que Google essaie de régenter le Web (via les standards W3C) , depuis des années pour son profit (et des tiers) et ils ont été assez habile pour fournir une base "'Open source" appelée "Chromium" qui fait le boulot aussi pour eux et que tout le monde reprend

Si on ne prend que Chrome, qui comme je le répête n'est qu'un aspirateur de données déguisé en navigateur


Tout ce qui fait de Chrome un espiogiciel est déjà de base dans Chromium
C’est pour ça que ceux qui sont derrière les versions dites "propriétaires" : Vivaldi, Brave, Ungoogled Chromium etc ont du mal à dégager tout cela et que cela leur prend un temps fou
Mais le plus cocasse derrière c'est qu'ils veulent virer tout ce qui espionne au profit de google pour leur propre sauce : Edge par ex parce que tout est déjà en place et que cela lui pemet d'être une composante essentielle de son propre écosystème au sein d'un Windows qui n'est plus un OS mais un système de Services (Sic Microsoft) il suffit juste de greffer son propre code pour ses propres intérêts

Là il faut la référence à un film de SF pour comprendre, mais cela résume tout
On fait croire que tout est différent, mais c'est pour mieux attirer les gens

tous chromium.jpg
On note le background derrière le navigateur BRAVE par ex (Je ne parle pas des fonctionnalités) qui peut le rendre suspect
viewtopic.php?t=66172

_____

EN DETAILS

Qu'est-ce que le bac à sable (Sandbox Privacy) de confidentialité de Google ?

Au lieu de s'appuyer sur la méthode traditionnelle de suivi des utilisateurs sur le Web à l'aide de cookies, Google Privacy Sandbox cherche à proposer une approche plus centrée sur la confidentialité.

Le Privacy Sandbox est décrit comme "protéger la confidentialité des utilisateurs tout en permettant aux sites Web de diffuser des publicités pertinentes."

Pour ce faire, il utilise diverses méthodes, notamment :
  • - FLoC (Federated Learning of Cohorts) : Cette proposition utilise l'apprentissage automatique pour regrouper les utilisateurs en cohortes en fonction de leurs intérêts. Cela permet aux sites Web de diffuser des publicités pertinentes sans suivre les utilisateurs individuels.
    - API de sujets : cette proposition permet aux sites Web de demander une liste de sujets qui intéressent un utilisateur en fonction de son historique de navigation récent. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour diffuser des annonces pertinentes
    - API Trust Token : Cette proposition permet aux sites Web de vérifier l'identité d'un utilisateur sans révéler ses informations personnelles. Cela peut être utilisé pour prévenir la fraude et les abus


Comment fonctionne le bac à sable de confidentialité de Google ?

Le Privacy Sandbox fonctionne en calculant localement les intérêts d'un utilisateur directement dans le navigateur, au lieu d'utiliser des cookies tiers. Cela signifie que les annonceurs ne peuvent plus suivre les utilisateurs sur plusieurs sites Web.

Le Privacy Sandbox est divisé en trois composants :
  • - Sujets publicitaires : ce composant génère les intérêts des utilisateurs en fonction de leur historique de navigation. Ces centres d'intérêt sont ensuite utilisés pour diffuser des annonces personnalisées
    - Annonces suggérées par le site : ce composant permet aux sites Web de suggérer des annonces aux utilisateurs en fonction de leurs intérêts.
    - Mesure des annonces : Ce composant permet aux annonceurs de mesurer les performances de leurs annonces
    Les utilisateurs peuvent contrôler la manière dont leurs données sont utilisées par Privacy Sandbox dans les paramètres du navigateur Chrome.
Ils peuvent choisir de désactiver les trois composants ou de désactiver des composants individuels.

_____________________




CE QUE VIVALDI (Navigateur sous Chromium) SOULEVE

Lorque Google avait supprimé FLOC de Chrome pour intégrer TOPICS en tant que successeur, Vivaldi exprimait ses inquiétudes quant au fait qu’il ne s’agissait que.... d’un simple changement de nom.


Topics est destiné à remplacer les cookies tiers pour servir de moyen d'identification des personnes sur Internet.


Vivaldi a maintenant annoncé qu'il désactivait TOPICS


Ils disent :
« Et c’est tout simplement ridicule. Topics, qui fait partie du Chrome Privacy Sandbox, est ce que nous savons depuis longtemps comme une tentative sournoise de Google de paraître axé sur la confidentialité tout en introduisant de nouveaux moyens d'espionnage de ses utilisateurs.
« L'API Topics de Google n'est pas activée dans Vivaldi et ne peut pas fonctionner dans Vivaldi. Il faudrait deux éléments pour que cela fonctionne, et nous les avons tous deux désactivés.
  • - Un paramètre devra être activé pour qu'il puisse collecter des profils locaux vous concernant. Nous désactivons ce paramètre par défaut et l'appliquons de manière à ce que les modifications apportées à Chromium ne puissent pas l'activer à distance. Nous ne fournissons pas d'interface de paramètres vous permettant de modifier ce paramètre et nous supprimerons bientôt la nouvelle section de paramètres Chromium pour ce paramètre. (Techniquement, vous pouvez activer la fonctionnalité en modifiant vos paramètres ou en installant une extension qui la manipule. Cependant, cela ne permettrait que la collecte de données locales. Elle n'est pas utilisée en raison du point 2.)
    - Avant que les informations de l'API Topics ne soient transmises aux sites Web, Chromium vérifie si le paramètre est activé ou désactivé. Nous nous sommes assurés qu'il renvoie toujours « désactivé » même s'il est activé. Même si vous parvenez d'une manière ou d'une autre à contourner le numéro 1 et à activer le profilage local, il ne sera pas partagé avec Google ou d'autres sites Web.

En fait tout est dit dans
https://github.com/patcg-individual-drafts/topics
Les principaux cas d'utilisation que les navigateurs souhaitent prendre en charge sont […] la publicité basée sur les centres d'intérêt […], une forme de publicité personnalisée dans laquelle une annonce est sélectionnée pour l'utilisateur en fonction des intérêts dérivés des sites Web qu'il a visités dans le passé.
Il s’agit d’un profilage comportemental.




Comment Topics reste fidèle à l'esprit FLoC

"Topics présente le même problème fondamental que FLoC : il permet à des tiers de créer des profils, ce qui est toujours problématique, quel que soit le nombre de mesures d'atténuation de la confidentialité que vous y appliquez. Votre navigateur connaîtra toujours vos intérêts au fur et à mesure que vous vous déplacerez sur le Web. Il s’agit donc essentiellement d’un logiciel espion.

Comme nous le savons, la divulgation d'informations sur les intérêts de l'utilisateur à diverses entités, même lentement, leur permettra, au fil du temps,

- d'identifier l'affiliation politique,
- l'orientation sexuelle et d'autres informations personnelles sur l'utilisateur.

Cela peut avoir des conséquences concrètes. Et comme l’a montré le scandale Cambridge Analytica , cette identification peut se faire même avec très peu de sujets.
Le petit élément aléatoire ajouté par Google ne fera probablement pas grand-chose pour contrer cela.

En effet, en revenant à la planche à dessin après FLoC , les seuls aspects que Google semble avoir étudié sont la capacité à identifier quelqu'un et à obtenir des informations compromettantes à son sujet. Mais ce problème se résout moins en apportant des améliorations qu’en créant un système complexe, plus difficile à analyser pour déceler les failles. Mais les failles demeurent et peuvent être exploitées."

Sources principales :
https://vivaldi.com/blog/heads-up-googl ... ics-again/
https://vivaldi.com/blog/news/alert-no- ... n-vivaldi/



Pour rappel on a 2 utilisations possibles aux vues de ce qu'est GOOGLE Chrome

Code : Tout sélectionner

- La partie financière lié à la publicité qui ne doit pas être jugulée
- Identifier l'utilisateur et tracer un profil (personnalité, contacts, etc) au profit de tiers qui ne sont pas obligatoirement des stés. 
Il faut se rappeler d'où vient Google (voir le premier message)

On peut donc juste limiter la casse...
Securiser Google Chrome
https://www.malekal.com/securiser-google-chrome/


La vie privé va disparaitre

Le respect de la vie privée va disparaitre (en plus les générations actuelles s'en moquent)
A cela on y ajoute que les règles (du web par ex) sont définies par les ténors du marché (Google etc)

Cela se fait souvent par le biais de l'aspiration des données pour (officiellement) la pub

En 2015 il était dit que de se protéger de la pub (donc indirectement de Google) est immoral : https://thenextweb.com/insider/2015/05/ ... ow-better/
Mais Google c 'est aussi l'affaire PRISM...
https://www.lemonde.fr/technologies/art ... 51865.html

En complément viewtopic.php?p=515901#p515901



Juste deux exemples :

Chez Google

« La vie privée pourrait bien être une anomalie ». La petite phrase choc de Vint Cerf – prononcée mercredi 20 novembre au cours d’une présentation devant la FTC, le régulateur américain du commerce – n’est pas passée inaperçue. Car son auteur n’est pas n’importe qui: c’est l’un des pères fondateurs d’Internet. Et, depuis 2005, il occupe les fonctions d' »évangéliste en chef de l’Internet » chez Google.

Chez Facebook

Pour justifier la mise en place de règles de confidentialité plus souples, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, invoque un changement de norme sociale. Les internautes seraient ainsi plus désireux de partager leurs données et donc moins soucieux de protéger leur vie privée

« Les gens sont à l’aise, non seulement avec le fait de partager plus d’informations différentes, mais ils sont également plus ouverts, et à plus de personnes. La norme sociale a évoluée ces dernières années » a ainsi déclaré le PDG de Facebook a l’occasion d’une conférence organisée aux Etats-Unis.


Pour faire passer la pilule concernant le tracking, la pub, la captation de tes données, :Il suffit d'invoquer des raisons de débogage, de suivi financier, de sécurité nationale pour passer outre -Source : norme du W3C

Si Chrome s'est imposé c'est qu'il était au début packagé dans nombre d'applications et comme les gens installent les progs comme des bourrins, Chrome était installé d'office
Mais les chiffres sont faussés : une installation compte pour un usage
A cela on y ajoute les réflexions des gens qui ne savent plus penser et réfléchir et qui ne voyaient qu'un seul aspect de Chrome " Je l'ai pris parce qu'il est plus rapide" (c'est sur que cela va changer leur vie d'afficher une page web un 1/10 de s plus rapidement que la concurrence)

Comme google définit les règles il était facile de faire chuter la concurrence en faisant ralentir les autres navigateurs sur les sites web quitte à les rendre incompatibles (relire les déclarations de Jonathan Nightingale)
https://www.computerworld.com/article/3 ... cuses.html

Sur Youtube il était utilisé par ex l' API Shadow DOM qui était une version obsolète pour ralentir firefox et edge ancienne version

Sur Chromium
https://www.computerworld.com/article/3 ... ined.html

Donc de base Chromium transfère moins d'informations à Google mais il en transmet, et pire il laisse les portes ouvertes pour les autres, c'est un projet à l'état brut
Même si il y a des projets comme https://en.wikipedia.org/wiki/Ungoogled-chromium, cela reste un leurre (et inutilisable pour M. tout le monde ne serait ce que pour y coller des modules complémentaires, ou de la gestion des DRM.. pas de Netflix par ex)

Pour ce dernier (fiche wikipedia) il est mis en avant le fait que le Google safe browsing est désactivé, mais cela peut etre un risque pour certains utilisateur s
Chez Firefox, par ex, chaque URL visitée ne file pas directement chez Google car Firefox télécharge une liste qu'il consulte en local (donc contrairement à ce qu'on peut lire un peu partout il ne faut pas désactiver cette fonction)

Quant à l'anonymisation des données... IL faut se rappeler l'épisode AVAST
viewtopic.php?t=64256

et que rappeler ce que sont l' informatique ubiquitaire (dépassée mais encore utilisée), car on est passé à la confidentialité différentielle et ses pièges. Si on y ajoute l'IA... cela promet un avenir des plus inquiétants

Sur les limites de l'anonymisation des données
https://www.malekal.com/limites-anonymisation-donnees
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

LA FONCTIONNALITE "NAVIGATION SECURISEE" ET PROTECTION RENFORCEE DE CHROME

par Parisien_entraide »

2023-09-09_131109.png


LA FONCTIONNALITE "NAVIGATION SECURISEE" ET PROTECTION RENFORCEE DE CHROME



LA NAVIGATION SECURISEE NE POURRA BIENTOT PLUS REPOSER SUR UNE LISTE LOCALE

On n’entend pas ici « navigation sécurisée » au sens générique. Il s’agit du nom d’une fonctionnalité spécifique au navigateur. Optionnelle, elle est censée protéger des téléchargements, des extensions et des sites web dangereux.


À l’heure actuelle, deux modes de navigation sécurisée sont disponibles :

standard
et
renforcé.

Le premier utilise une liste noire locale pour vérifier les URL. Stockée dans Chrome, elle est actualisée à intervalle d’une demi-heure à une heure.

Dans le second mode, la liste se trouve à distance. Cela permet une protection « plus à jour », en particulier face aux sites malveillants qui pratiquent la rotation des noms de domaine.

Mais cela suppose d’envoyer l’URL à Google. Et, en parallèle, un échantillon de pages, de téléchargements, d’informations système et de l’activité des extensions.



Cet envoi est optionnel avec la protection standard… qui va disparaître du navigateur dans les prochaines semaines.

Seul demeurera le niveau « protection renforcée ».

Il apportera, en complément, des alertes automatiques en cas de leak de mots de passe et la possibilité d’envoyer des fichiers à Google pour une analyse avancée.

Même « bridée », la protection standard transmet déjà certaines données.

Par exemple, si un site a l’air suspect, quelques termes trouvés sur la page sont envoyés à Google.
Une autre vérification côté client peut déclencher l’envoi de données.
Elle permet de vérifier l’authenticité d’une page de connexion.
Pour cela, elle compare son apparence visuelle avec un échantillon d’images correspondant à des sites malveillants. En cas de similitude, Chrome transmet l’URL.


A QUOI SERT LA PROTECTION RENFORCEE ?


Introduit pour la première fois il y a trois ans, ce mode gratuit “offre une protection proactive et plus rapide” contre les menaces comme les attaques de phishing ou les fausses mises à jour de Chrome qui cachent des malwares.

La protection renforcée selon Google, permet d’assurer vos arrières :

- Elle anticipe les évènements dangereux et vous en notifie avant qu’ils arrivent.
- Elle indique si vos mots de passe sont compromis par une violation de données.
- Elle fait une analyse de sécurité en temps réel pour vous avertir et bloquer les sites Web dangereux, les extensions Chrome malveillantes et les fichiers téléchargés vérolés.
- Elle envoie des URL à la navigation sécurisée pour les vérifier.
- Elle transmet un échantillon de pages, de téléchargements, d’informations système et l’activité des extensions afin de mettre au jour de nouvelles menaces.

Ce mode empiètera sur votre confidentialité.
Vous devrez fournir davantage de données de navigation à Google qui aura notamment accès à... vos téléchargements.

Source principale : https://www.silicon.fr/google-navigatio ... 71169.html
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Les extensions Chrome peuvent voler vos mots de passe et Google l’autorise

par Parisien_entraide »

2023-09-09_172000.png


Les extensions Chrome peuvent voler vos mots de passe et Google l’autorise

Des chercheurs ont découvert que les extensions Chrome peuvent dérober des mots de passe en texte brut et que Google l’autorise.. malgré lui (?)
Plus d’un millier de sites populaires stockent les mots de passe en texte brut, ce qui veut dire que 17 300 extensions sont possiblement dangereuses

Des chercheurs de l’Université du Wisconsin-Madison ont développé une extension pour voler les mots de passe en texte brut.

Selon les chercheurs, Chrome a des privilèges plus élevés qu’il ne le devrait. Ce qui veut dire que les extensions peuvent récupérer les éléments entrés dans les champs de saisie du texte. Beaucoup de sites populaires enregistrent les mots de passe de leurs utilisateurs en texte brut dans le code HTML de leurs pages, les extensions peuvent les voir.

Les chercheurs ont développé une extension qui manipule l’API DOM pour extraire le texte du champ de saisie d’un site quand la victime tape. Ce qui, vous vous en doutez, contourne totalement les mesures de sécurité pour obscurcir des éléments sensibles comme les mots de passe.

Pourtant, Google a lancé Manifest V3 censé réduire les abus aux API. Mais selon les chercheurs, ce protocole n’offre aucune protection entre les extensions et les sites web : les scripts de contenu restent vulnérables.

Pour dévoiler cette faille, les chercheurs ont développé une extension sous format d’assistant ChatGPT sans code malveillant, donc conforme à Manifest V3. Google l’a acceptée puis ajoutée à son store. Bien évidemment, elle a été immédiatement retirée par les chercheurs et personne ne l’a téléchargée !


Selon les chercheurs, plus d’un millier de sites populaires dans le monde stockent les mots de passe en texte brut dans le code source HTML. 7300 autres sites sont vulnérables à l’accès à l’API DOM qui permet l’extraction directe des saisies. Environ 17 300 extensions Chrome, soit 12,5%, peuvent légitimement extraire ces informations sensibles via ces autorisations accordées par Google. On trouve même des bloqueurs de publicité dans le lot,




A lire également :

2023-09-09_172045.png

Une extension Chrome qui vole les mots de passe Gmail
https://www.tomsguide.fr/gmail-nest-pas ... -de-passe/

Quels sites et quelles extensions présentent un danger ?
Dans leur article scientifique publié la semaine dernière, les chercheurs affirment qu’environ 17 300 extensions du Chrome Web Store (12,5 %) disposent des autorisations nécessaires pour extraire des informations sensibles des sites web.
Plusieurs d’entre elles, notamment des bloqueurs de publicité comptent des millions d’installations.

Parmi les exemples de sites web où l’absence de protection est mise en évidence dans le rapport, on peut citer :

- gmail.com – les mots de passe sont visibles en clair dans le code source HTML
- cloudflare.com – les mots de passe sont visibles en clair dans le code source HTML
- facebook.com – les données des utilisateurs peuvent être extraites via l’API DOM
- amazon.com – les détails de carte de crédit et le code postal sont visibles en clair dans le code source de la page

Il est étonnant que tout cela échappe à tout le monde....


Sources :
https://arxiv.org/pdf/2308.16321.pdf
et copier coller de https://www.tomsguide.fr/les-extensions ... lautorise/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

par Parisien_entraide »

Je vais centraliser sur ce sujet tout ce qui a déjà été dit auparavant sur Google et les applications


La domination publicitaire de Google - Protection de la vie privée
viewtopic.php?t=67232


Avec Gmail on peut recevoir les mails des autres et.. se faire spammer
viewtopic.php?t=69156


ANDROID : Qualcomm espionne des millions de smartphones
viewtopic.php?t=72579


Google accusé d'avoir volontairement masqué les paramètres de localisation sur Android
viewtopic.php?t=68852


Voici comment vous protéger des pixels de suivi dans Gmail
viewtopic.php?t=66466


ANDROID : Applications malveillantes et dangereuses (malwares)
viewtopic.php?t=64868

Certaines applis sont volontairement placées
C'est grâce à Snowden que l'on a appris que la CIA (pour le compte de la NSA et GCHQ) avait vérolé la version FR du jeu Angry Birds (et pas que pour la France)
La version vérolée se téléchargeait sur.. les serveurs FR
https://www.lefigaro.fr/secteur/high-te ... la-nsa.php

Cela n'était que la version visible de l'iceberg, car la a NSA a dépensé en cumulé, plus de 1 milliard de dollars sur ces projets


Il y a un lien avec Google, les données récoltées

PREDICIO Sté Française de surveillance
viewtopic.php?f=11&t=68108

Predicio et Fidme (entreprise française)
viewtopic.php?p=506294#p506294


BONUS

La Suisse Crypto AG Operation RUBICON NSA et Comment les États-Unis nous espionnent
viewtopic.php?t=68112

Ce qui fait que si on assemble les morceaux de puzzle on s'aperçoit que non seulement tout est vérolé, mais que c'est intentionnel
Lorsqu'il y a des affaires qui éclatent, les medias ne font état que des faits parce que ceux qui en sont à la tête des Etats ne font et ne feront rien
Normal il y a des accords avec les pays, des échanges d'informations surtout, tout cela sert à tout le monde et personne ne peut s'en passer
Le reste (les amendes ridicules de la CNIL par ex) c'est juste là pour amuser la galerie et faire croire aux gens qu'on les protège

On pourrait ajouter qu'il y a des moyens de pressions du fait de ce qui a été récolté et que personne ne veut voir au grand jour, mais cela serait de.. la science fiction :-)

Dernier ex en date
Est il normal que cela ne soit le fait que d'UN député (de quel bord qu'il soit) ?

le député Philippe Latombe veut faire enterrer l’accord UE-États-Unis sur les données personnelles
https://www.clubic.com/pro/legislation- ... elles.html




Voir ce sujet Cloud Act : Les USA peuvent mettre la main sur les données détenues en Europe
viewtopic.php?p=541838&
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE - Le Procès -

par Parisien_entraide »

2023-09-14_140953.jpg


Google accusé d'avoir dépensé des milliards pour bloquer ses concurrents

Les liens qui apparaissent dans l'image sont disponible à
https://www.nytimes.com/2020/10/20/tech ... oogle.html

2023-10-19_181957.jpg


Le ministère de la Justice (US) s'en prend au géant de la technologie devant les tribunaux, cherchant à prouver qu'il a utilisé illégalement son pouvoir pour maintenir le monopole de la recherche sur Internet

Le procès devrait durer 10 semaines et réunira de nombreux témoins, ainsi que des documents internes de Google qui, espère le ministère de la Justice, montreront que la monopolisation de la recherche a longtemps été une priorité absolue au sein de l'entreprise.
Le juge Amit Mehta tranchera l'affaire et il n'y aura pas de jury lors du procès.

Il peut décider simplement d'ordonner à Google de mettre fin aux pratiques qu'il a jugées illégales ou il peut ordonner à Google de vendre des actifs.

Google avait compris très tôt l'importance de conclure des accords et de consolider sa position de moteur de recherche par défaut sur les appareils. Les documents et les témoins cités datent d'il y a plus de dix ans, lorsque le gouvernement affirme que Google commençait à conclure des accords qui l'aidaient à monopoliser la recherche.

Le ministère de la Justice a également affirmé que Google était au courant d'éventuelles violations des lois antitrust et avait consciemment tenté de dissimuler ses actions. Le gouvernement a présenté au tribunal un document issu d'une présentation interne de Google sur les lois antitrust, qui avertissait les employés d'éviter de mentionner « part de marché » ou « domination ».

Je rappelle que pour nombre de medias (Fr et Etrangers) qui bloquent la lecture de leur presse et revues, il existe
BYPASS PAYWALLS CLEAN (pour Firefox)
viewtopic.php?t=71158/
ou
qui ont besoin de lire les langues étrangères (même si Firefox dispose de son traducteur) : TWP - Translate Web Pages
viewtopic.php?t=71160/




PREMIER JOUR DU PROCES

Le premier jour du procès , les avocats du ministère de la Justice et les dizaines d'États qui se sont joints au procès ont accusé Google d'exclure la concurrence grâce à des accords d'un milliard de dollars avec des sociétés telles qu'Apple et Samsung.

L'avocat du ministère de la Justice, Kenneth Dintzer, a affirmé que Google dépensait 10 milliards de dollars par an en contrats pour garantir qu'il soit le moteur de recherche par défaut sur des appareils tels que l'iPhone, bloquant ainsi une concurrence significative et positionnant Google comme le gardien d'Internet.

"Ils savaient que ces accords franchissaient les limites de l'antitrust", a déclaré mardi Dintzer.



DEUXIEME JOUR DU PROCES

Le ministère de la Justice a cherché mercredi à démontrer comment Google a fait tout ce qu'il pouvait pour inciter les gens à utiliser son moteur de recherche et à devenir un géant de la recherche et de la publicité valant 1 000 milliards de dollars

Le ministère de la Justice a appelé Chris Barton, ancien cadre de Google, qui avait travaillé en partenariat et était employé de 2004 à 2011. Le ministère a interrogé Barton sur la valeur de ces partenariats pour établir une domination sur le marché.

Selon le gouvernement, l'influence de Google dans le domaine de la recherche a aidé Google à établir des monopoles dans certains aspects de la publicité en ligne. La recherche est gratuite, Google gagne donc de l'argent grâce à la publicité.

Le gouvernement affirme que l'unité Alphabet Inc (GOOGL.O) a versé 10 milliards de dollars par an à des sociétés de téléphonie mobile comme AT&T (TN) , à des fabricants d'appareils comme Apple (AAPL.O) et à des fabricants de navigateurs comme Mozilla pour repousser ses concurrents et conserver sa part de marché dans les moteurs de recherche. près de 90 %.

Dans le cadre d'accords de partage de revenus avec des opérateurs de téléphonie mobile et des fabricants de smartphones Android, Google a insisté pour que sa recherche soit la recherche par défaut et exclusive. Si le moteur de recherche Bing de Microsoft était le moteur de recherche par défaut sur un téléphone Android, a déclaré Barton, les utilisateurs auraient alors « du mal à trouver ou à passer à Google ».

Barton a déclaré sur son profil LinkedIn qu'il était responsable de la direction des partenariats de Google avec des opérateurs de téléphonie mobile comme Verizon (VZ.N) et AT&T, estimant que ces accords « génèrent des centaines de millions de revenus ».

Le gouvernement a également appelé Antonio Rangel, qui enseigne les neurosciences et la biologie comportementale au California Institute of Technology, pour discuter de l'effet puissant que les défauts de paiement ont sur le comportement des consommateurs.

Rangel a déclaré au tribunal qu'il avait constaté que les paramètres par défaut des moteurs de recherche créaient un biais « important et robuste » en faveur des valeurs par défaut, qu'il s'agisse de Google ou de Bing de Microsoft, et que son effet était plus fort sur les appareils mobiles que sur les ordinateurs personnels.

"Le consensus est que les défauts de paiement ont un impact puissant sur les décisions des consommateurs", a-t-il déclaré.


TROISIEME JOUR DU PROCES (Edit du 04/10/2023)

Le monopole de Google sur le marché des moteurs de recherche a-t-il enfin expiré ?
https://www.theguardian.com/commentisfr ... e-monopoly


IMPORTANT (je cite le Guardian) GOOGLE veut que des preuves importantes soient présentées hors de la vue du public
Qu'il y a t il à cacher ?

Il existe cependant une grande différence entre l’affaire Microsoft de 2001 et celle actuellement en cours à Washington : l’absence de couverture médiatique.
À l’époque où Microsoft était dos au mur, le procès était largement couvert par les grands médias.
Mais l’affaire Google bénéficie de relativement peu de temps d’antenne.
Cela peut être dû en partie au fait que, hélas, le public ne suscite aucun intérêt pour les lois antitrust. Mais les événements jusqu'à présent suggèrent une explication plus inquiétante : à savoir la déférence apparente du juge Amit Mehta envers les exigences névrotiques de Google de garder autant que possible les preuves présentées au tribunal hors de la vue du public.

Au début de la procédure, par exemple, il a rejeté une requête d'un tiers visant à diffuser un flux audio du procès accessible au public.
En conséquence, l’audience n’est accessible qu’aux personnes pouvant y assister en personne.
Et même si vous pouvez y assister, comme le rapporte l' écrivain et ancien décideur politique Matt Stoller dans son bulletin d'information BIG, « il est difficile de voir le procès car d'énormes portions sont entièrement scellées ». Ce n’est pas une manière pour une démocratie de contrôler le pouvoir irresponsable des entreprises. La justice doit être vue pour être crue, même si Google n'est pas d'accord.



DEBUT OCTOBRE


Témoignage de Microsoft

https://www.nytimes.com/2023/10/02/tech ... Position=1

(...) Satya Nadella , directeur général de Microsoft, a déclaré lundi que le pouvoir de Google dans la recherche en ligne était si omniprésent que même son entreprise avait du mal à rivaliser sur Internet
(...)
Au cours de son témoignage (..) M. Nadella(...) a expliqué comment Microsoft ne pouvait pas surmonter l'utilisation par Google d'accords de plusieurs milliards de dollars pour devenir le moteur de recherche par défaut sur les smartphones et navigateurs Web.
(...)
Internet est en réalité le « Web de Google », a déclaré M. Nadella devant une salle d'audience bondée, ajoutant que Google pourrait désormais utiliser son avantage et sa taille pour créer des outils permettant de dominer le secteur émergent de l'intelligence artificielle .
(...)
Au cœur de l'argumentation du gouvernement se trouve l'affirmation selon laquelle Google a illégalement consolidé son monopole dans la recherche en ligne en payant pour être le moteur de recherche par défaut sur des navigateurs comme Safari d'Apple et Firefox de Mozilla, ainsi que sur l'écran d'accueil des smartphones.
Google a fait valoir que les positions par défaut ne sont pas extrêmement puissantes et que les utilisateurs peuvent passer à un nouveau moteur de recherche s'ils le souhaitent.
Mais devant le tribunal, M. Nadella a déclaré que cet argument était « faux » car les utilisateurs ne modifient généralement pas leur moteur de recherche par défaut, même s'ils peuvent le faire.


Témoignage de Samsung

https://www.reuters.com/technology/goog ... 023-10-05/

Un ancien dirigeant de Samsung a déclaré au procès que la société appartenant à Alphabet (Google) avait empêché l'expansion d'une application de recherche mobile créée par Branch Metrics.

Patrick Chang, qui travaillait chez Samsung Next, a déclaré qu'il souhaitait que Samsung améliore les capacités offertes par l'application Branch. Au cas où vous ne le sauriez pas, Branch Search est capable d'effectuer des recherches dans les applications. Samsung voulait en faire plus, mais apparemment, Google n'a pas aimé cela. Ce n'était pas le seul problème, a déclaré Chang au tribunal : les opérateurs de téléphonie mobile comme AT&T étaient également mécontents de l'expansion de la recherche de Samsung, car ils avaient leurs propres accords avec Google.
(...)
Google ne souhaitait pas que Branch s'étende sur son propre territoire, c'est-à-dire en tant que moteur de recherche Web.

Le ministère de la Justice a accusé Google d'avoir conclu des accords avec des fabricants de smartphones et des opérateurs de téléphonie mobile pour faire de son moteur de recherche le moteur de recherche par défaut.
(...)
Les avocats de Google ont joué le jeu intelligemment en contre-interrogeant Chang, qui a déclaré que le logiciel de Branch était maladroit et que peu d'utilisateurs interagissaient avec les liens qu'il proposait.
Cela a peut-être amené Samsung à perdre son attention sur Branch.

Cela n'est pas surprenant : l'équipe juridique de Google affirme que ses services sont les meilleurs du secteur et considère les services proposés par ses concurrents comme étant inférieurs.

Cela a même amené le PDG de Microsoft, Satya Nadella, à admettre que Bing n'est pas aussi bon que Google .
Apple a défendu Google devant le tribunal, le qualifiant de meilleure option pour les utilisateurs, même si, bien sûr, il a d'autres raisons de le faire.

Tout le monde sait que la société de Cupertino encaisse chaque année 8 milliards de dollars de ce dernier rien que pour l'avoir comme moteur de recherche par défaut dans Safari sur iPhone, iPad et Mac, c'est l'une des raisons pour lesquelles Apple n'a pas pris la peine de créer son propre moteur de recherche .

Si votre moteur de recherche est vraiment le meilleur, pourquoi s'embêter à offrir des milliards de dollars à Apple, Samsung, les opérateurs de téléphonie mobile, etc. ? Les utilisateurs seront sûrement conscients de la qualité de Google et seraient prêts à en faire leur propre moteur de recherche par défaut, n'est-ce pas ? Non, c'est parce que les utilisateurs ne changent généralement pas les paramètres par défaut, comme Nadella l'a souligné à juste titre lors de son témoignage. Les PDG de DuckDuckGo et Neeva avaient également témoigné qu'il était presque impossible de rivaliser avec Google, s'il s'agissait du moteur de recherche par défaut proposé aux utilisateurs. DuckDuckGo n'avait pas réussi à convaincre Apple de passer à sa recherche par défaut pour le mode de navigation privée . Microsoft a tenté de vendre Bing à Apple , mais les négociations ont échoué.

Source https://www.ghacks.net/2023/10/06/ex-sa ... earch-app/

------

FIN OCTOBRE (nota il devient de plus en plus difficile meme via les medias qui couvrent le sujet d'avoir des infos)

Au 18 Octobre

Source (vu que je place que des extraits)
https://www.nytimes.com/2023/10/18/busi ... Position=1

Alors que le ministère de la Justice affirme que Google a fait pression sur ses partenaires et conclu des accords coûteux pour maintenir sa domination dans les recherches, l'entreprise a une histoire "plus distinguée" (sic) à raconter.

Dans sa confrontation antitrust avec le gouvernement, le pilier de la défense de Google a été que l'innovation – et non des contrats restrictifs, soutenus par des milliards de paiements à des partenaires industriels – explique son succès en tant que géant de la recherche sur Internet.

Son avantage concurrentiel, affirme-t-elle, réside dans son personnel brillant, qui travaille sans relâche pour améliorer ses produits.

Pandu Nayak, le premier témoin de Google dans le procès antitrust qui a débuté le mois dernier, est le visage de cette défense.(...)

Le témoignage de l'informaticien est une tentative de réfuter un argument central dans la plainte déposée par le ministère de la Justice et 38 États et territoires. Leur plainte affirme que l’échelle est essentielle à la concurrence dans le domaine de la recherche. Autrement dit, plus un moteur de recherche collecte de données provenant des requêtes des utilisateurs, plus il apprend à améliorer son service, ce qui attire encore plus d'utilisateurs, d'annonceurs et de revenus publicitaires. Ce volant d’inertie, selon la poursuite, est alimenté par des volumes toujours croissants de données utilisateur. (...)

Le gouvernement et les États affirment que Google bénéficie d'un énorme avantage en matière de données grâce à des contrats exclusifs et des paiements de plus de 10 milliards de dollars par an à Apple, Samsung et d'autres pour devenir le moteur de recherche par défaut sur les smartphones et les navigateurs des ordinateurs personnels. (...)


Dans un témoignage plus tôt cette semaine, Michael Whinston, l'expert économique du ministère de la Justice, a estimé que les accords exclusifs de Google bloquaient ses concurrents entre un tiers et la moitié de toutes les requêtes de recherche des utilisateurs aux États-Unis.

"Le pouvoir des défauts de paiement est très important", a déclaré M. Whinston, économiste au Massachusetts Institute of Technology.

M. Whinston a basé son analyse sur des documents internes fournis par Google, Microsoft, DuckDuckGo et d'autres services de recherche pour déterminer son estimation du « taux de saisies » résultant des contrats de Google.

Lors de son contre-interrogatoire, John Schmidtlein, l'avocat principal de Google, a souligné que les contrats d'exclusivité étaient une pratique courante dans le secteur des moteurs de recherche. Mais M. Whinston a déclaré que l'ampleur des accords conclus par Google était frappante.(...)

"Quand vous voyez Google payer des milliards et des milliards et des milliards, il doit y avoir une raison", a-t-il déclaré. "C'est la première chose qui me frappe en tant qu'économiste." (...)

Kenneth Dintzer, l'avocat principal du ministère de la Justice, a poussé M. Nayak à admettre que les améliorations apportées par Google en matière de recherche dépendent d'énormes quantités de données utilisateur – bien plus que celles de son plus proche rival, Bing de Microsoft.

M. Nayak a reconnu que les données étaient cruciales, mais il s'en est tenu à la ligne de défense de Google. « Plus grand n’est pas nécessairement meilleur », a-t-il déclaré.




LA DEFENSE DE GOOGLE


PREMIER JOUR

La déclaration d'ouverture de Google a donné une idée de la manière dont l'entreprise et son avocat principal, John Schmidtlein, envisagent de se défendre contre ces accusations.

Schmidtlein a soutenu que Google a acquis sa domination sur la recherche en ligne – le gouvernement estime qu'il détient environ 90 % de part de marché – parce qu'il s'agit simplement d'un meilleur produit que des alternatives telles que le moteur de recherche Bing de Microsoft.
Les consommateurs sont libres de modifier les paramètres par défaut en « quelques clics faciles » et d’utiliser d’autres moteurs de recherche s’ils le souhaitent, a déclaré Schmidtlein au tribunal mardi.

Il a déclaré également que le gouvernement avait eu tort de dire que Google avait enfreint la loi pour conserver sa part de marché massive, suggérant que son moteur de recherche était extrêmement populaire en raison de sa qualité et que les paiements constituaient une juste compensation pour son moteur de recherche, de partenaires.


______

Sources

https://www.theguardian.com/technology/ ... rust-trial
https://www.theguardian.com/us-news/202 ... rial-day-1
https://www.reuters.com/legal/us-presse ... 023-09-13/
https://www.nytimes.com/2023/09/13/tech ... trust.html

Pour rappel

Google est également accusé par les régulateurs européens d'avoir violé les lois antitrust européennes.
La Commission européenne a engagé une procédure contre l'entreprise en juin, qui se concentre sur la domination de Google sur le marché de la publicité en ligne et soutient que certaines parties de l'entreprise devraient être démantelées.
Les régulateurs européens ont imposé des milliards d'amendes à Google pour violations des lois antitrust ces dernières années, mais ces décisions sont toujours en appel.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE vous piste sur internet - Ce que les GAFA savent de vous

par Parisien_entraide »

On peut relier le titre à

Ce que les GAFA savent de vous (sujets du site et du forum)
viewtopic.php?p=513535

Et

Comment Google vous piste sur internet
https://www.malekal.com/comment-google-vous-piste/
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE acusé de collecter illégalement les données de géolocalisation de ses utilisateurs

par Parisien_entraide »

2023-09-16_122836.jpg


Google verse 93 millions de dollars à la Californie pour collecte illégale de données de localisation

Pour mettre fin à un litige sur la protection de la vie privée, Google a accepté de verser la somme de 93 millions de dollars à l'Etat de Californie. Il est accusé de collecter illégalement les données de géolocalisation de ses utilisateurs. Il s'est également engagé à modifier ses pratiques en la matière.

De ce qu'on peut lire dans la plainte : Google avait continué à collecter et à stocker les données de localisation des utilisateurs" même si les utilisateurs avaient désactivé leur historique de localisation


Le règlement fait suite à un procès intenté par le procureur général de Californie , Rob Bonta, qui a conclu que la société avait induit les consommateurs en erreur en leur faisant croire qu'ils avaient plus de contrôle sur leurs informations de localisation qu'ils n'en avaient réellement.

Google disait une chose à ses utilisateurs - qu'il ne suivrait plus leur localisation une fois qu'ils se désengageraient - mais faisait le contraire et continuait à suivre les mouvements de ses utilisateurs pour son propre gain commercial", a déclaré Bonta dans un communiqué. annonçant le règlement. "C'est inacceptable et nous tenons Google pour responsable."

Alors que Google a donné aux utilisateurs la possibilité de désactiver leur « historique de localisation » et a explicitement déclaré que l'entreprise ne suivrait pas les endroits où ils se sont rendus s'ils choisissaient cette option, l'entreprise « a continué à collecter et à stocker les données de localisation via d'autres sources », notamment via le tracker « activité Web et application » qui, selon le procureur général, continue d'être activé par défaut.

Google, a déclaré au Guardian : « Conformément aux améliorations que nous avons apportées ces dernières années, nous avons réglé cette question, qui était basée sur des politiques de produits obsolètes que nous avons modifiées il y a des années. »

Donc lorsque ce n'est pas un "bug", c'est le fait de produits "obsolètes"...

Google avait précédemment réglé un procès similaire intenté par les procureurs généraux de 40 États, qui avaient formulé les mêmes allégations concernant ses pratiques trompeuses en matière de confidentialité de localisation, pour près de 392 millions de dollars en 2022.

Menteur un jour, menteur toujours...



Il y a 5 autres procès en cours dont :

Le Texas poursuit Google pour avoir collecté des données biométriques sans consentement
Ken Paxton, le procureur général de l'État, a déclaré que des produits tels que Google Photos et la caméra Nest avaient violé le droit à la vie privée des Texans.

La plainte vise l'application Google Photos, qui permet aux utilisateurs de rechercher des photos qu'ils ont prises d'une personne en particulier ;
La caméra Nest de Google, qui peut envoyer des alertes lorsqu'elle reconnaît (ou ne reconnaît pas) un visiteur à la porte ;
et l'Assistant Google à commande vocale, qui peut apprendre à reconnaître jusqu'à six voix d'utilisateurs pour leur donner des réponses personnalisées à leurs questions.

Google collecte sans consentement les identifiants biométriques, notamment les empreintes digitales, les empreintes vocales et un « enregistrement de la géométrie de la main ou du visage ».

A savoir le Texas avait déposé également une plainte contre META pour les mêmes motifs
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

par Parisien_entraide »

2023-09-19_101440.jpg

Je l'avais oublié mais PIXELDETRACKING a fait pas mal d'articles et tweets sur l'aspect tracking et mensonges de Google
(Faudrait que je trouve le temps de les lire mais vu que PixeldeTracking est un bull dog lorsqu'il s'attaque à un sujet et qu'il va au fond des choses cela ne peut etre qu'intéressant)



SUR GOOGLE



ARTICLE

La domination des marchés publicitaires de Google
https://www.pixeldetracking.com/fr/la-d ... -de-google

TWEETS

Avec la Privacy Sandbox, Google ne permettra plus que vous soyez surveillé via un identifiant utilisateur ? Pas vraiment...
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 120089094/

Sur la possibilité d'utiliser des identifiants utilisateurs sur la stack adtech de Google, après disparition des cookies tiers de Chrome.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 851885059/

Toujours le double-discours de Google sur les identifiants utilisateurs
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 989531648/

La commission européenne dans son enquête sur l'adtech de Google met en balance vie privée et compétition, une mauvaise approche.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 847888897/

L'Ad-Exchange Google, où le paradis des fraudeurs.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 133573120/




SUR CHROME

TWEETS

Un guide sur la "confidentialité" dans Chrome.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 927924776/

L'onboarding de Google Chrome, un cas d'école pour les #DarkPatterns.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 106377216/

"First-Party Set", un dispositif de la Privacy Sandbox visant à continuer le tracking au sein des sites Google (YouTube, Maps...).
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 975926272/

"First-Party Set", un nouveau vecteur de tracking maintenant dans Chrome.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 184060417/





GOOGLE ANALYTICS, LE CHEVAL DE TROIE PUBLICITAIRE


TWEETS

La création de compte Google, où l'art du #DarkPattern pour mieux vous surveiller.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 263417859/

Le #PrivacyWashing de Google Analytics.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 120089094/

Sur l'illégalité de Google Analytics, un debunk de l'article de @Devergranne.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 664212480/

Un long thread sur l'illégalité de Google Analytics, suite aux décisions des CNILs autrichiennes puis françaises.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 594747905/

Auchan utilise-t-il encore Google Analytics ? Il est permis d'en douter.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 042359823/

La liste des plaintes de @NOYBeu à la CNIL, pour transfert de données personnelles vers les US (Google & Facebook).
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 949771787/




AUTRES OUTILS GOOGLE

L'adtech de Google, Chrome ou Google Analytics sont loin d'être les seules outils dédiés à mieux vous surveiller :


ARTICLE

"Google Tag Manager, la nouvelle arme anti adblock".
https://www.pixeldetracking.com/fr/goog ... de-tagging


TWEETS

Utilisation du Server-Side Tagging de Google Tag Manager.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 832375823/

Google Fonts, un cheval de Troie pour vous surveiller ?
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 201530369/

Vos conversations avec Google Bard sont relues par des humains.
https://www.pixeldetracking.com/twitter ... 780191744/

--------

HORS GOOGLE (tous les autres articles)

https://www.pixeldetracking.com/fr/surv ... mes-tweets
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE et le transfert de données depuis l'UE - Google analytics 4

par Parisien_entraide »

Après la décision du 10 juillet 2023 sur les transferts de données personnelles depuis l'UE vers certains organismes étatsuniens qui peuvent désormais s’effectuer librement, sans encadrement spécifique à condition de figurer sur "la liste"
https://www.cnil.fr/fr/transferts-de-do ... e-decision

Google va reprendre du poil de la bête avec Google Analytics 4

viewtopic.php?p=544936
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

GOOGLE peut fournir une liste de personnes ayant recherché certains mots clés.

par Parisien_entraide »

Dans l'absolu je trouve cela normal (c'est comme le fait de demander les données géoloc, fadettes, .. aux opérateurs) pour ensuite interroger les personnes qui sont à proximité du lieu d'un crime


MAIS encore faut il savoir que c'est du domaine du possible chez GOOGLE


Actuellement malgré le "un peu partout dans le monde" ce type de demande en Europe n'est pas (encore ?) accessible

Du reste aux US, cela crée la polémique (4èem amendement etc) sans compter les dérives (et c'est là qu'est le problème)

https://www.nextinpact.com/article/7268 ... s-inverses


Pour résumer
La Cour suprême du Colorado juge que les policiers ont agi de bonne foi en demandant à Google une liste de personnes ayant recherché certains mots clés.

Cinq « suspects » remontés par Google
Suite à un incendie criminel ayant tué trois adultes et deux enfants en 2020, la police de Denver, qui ne parvenait pas à identifier de suspects, avait demandé à Google la liste des personnes ayant effectué, dans les 15 jours précédents, des recherches au sujet de variantes de l'adresse de la maison incendiée.

D’après Denver7, Google aurait cherché de potentiels suspects un peu partout dans le monde, que les recherches soient faites dans le moteur de recherche ou dans Maps.

Après s'être initialement montré réticent, le moteur de recherche lui fournit une liste d'une soixantaine de recherches effectuées par 8 comptes, avec les adresses IP associées. Cinq de ces adresses étaient basées dans le Colorado, ce qui permit à la police d'identifier trois adolescents comme suspects.
Le reste de la lecture est dans le lien next Impact

A noter que sur le site d'origine de la news
Après quelques échanges sur la manière dont Google pourrait fournir des informations sans enfreindre sa politique de confidentialité, Google a produit une feuille de calcul de soixante et une recherches effectuées par huit comptes.
Google a fourni les adresses IP de ces comptes, mais aucun nom.
Cinq des adresses IP étaient basées dans le Colorado et la police a obtenu les noms de ces personnes grâce à un autre mandat de perquisition.
Après avoir enquêté sur ces personnes, la police a finalement identifié trois adolescents comme suspects.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

par Parisien_entraide »

2023-11-04_235455.jpg

DRM WEB VIEW


AVANT

En mai 2023, les groupes de protection de la vie privée et les développeurs se sont insurgés contre le projet de Google d'intégrer l'API Web Environment Integrity dans son navigateur Web Chrome pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles.

Google a annoncé son intention de créer une liste de diffusion pour les développeurs. La société a affirmé que cette nouvelle API aiderait à lutter contre la fraude et les abus en ligne, et qu'elle le ferait dans le respect de la vie privée.

L'idée principale derrière l'API était de donner aux sites Web des contrôles pour déterminer si une visite est légitime ou non. En théorie, cela permettrait à (la plupart) des utilisateurs humains d’accéder au contenu du site Web et d’interdire l’accès aux robots et aux utilisateurs malveillants.

Les sites effectueraient des contrôles pour déterminer si la visite répondait à certains critères. Si tel était le cas, l’accès serait accordé.

Le principal point de critique adressé à l’API était qu’elle donnait aux propriétaires de sites Web un contrôle sur les visites. Un site pourrait, par exemple, décider que les utilisateurs dotés de bloqueurs de contenu ne répondraient pas aux critères de visite. D'autres exemples incluent le blocage des utilisateurs avec des téléchargeurs de vidéos, d'autres extensions de navigateur ou même des utilisateurs utilisant des navigateurs spécifiques.

Cette API avait le potentiel de créer un DRM pour le Web. Comme c’est le cas de ces technologies, elles offrent des avantages mais ouvrent également la porte à des abus.



APRES

Google déclare qu'il ne développera plus une technologie controversée censée lutter contre la fraude en ligne, même si, aux yeux des critiques, elle ressemble davantage à un DRM pour les sites Web.

"
Nous avons entendu vos commentaires et la proposition d'intégrité de l'environnement Web n'est plus prise en compte par l'équipe Chrome", a déclaré jeudi l'équipe Android de l'entreprise.
Au lieu de cela, il prévoit de travailler sur une version plus limitée de la technologie pour Android WebViews, une version de son navigateur Chrome qui peut être intégrée aux applications Android.

Google propose également deux services d'attestation plus limités, l' API Play Integrity et Firebase App Check . Et l'analyse des navigateurs clients par sa filiale YouTube à la recherche d'extensions de blocage des publicités représente également une forme d'attestation ou de contrôle d'intégrité, même si ce qui est évalué est un logiciel installé plutôt qu'un jeton cryptographique.

Le plan de Google était de prototyper l'API Web Environment Integrity dans Chromium, la base open source de Chrome ainsi que Edge, Brave, Vivaldi et divers autres navigateurs – mais pas Firefox ou Safari.


https://www.theregister.com/2023/11/02/ ... integrity/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Re: Comment la CIA a crée GOOGLE et POURQUOI ? - Chrome -

par Parisien_entraide »

2023-11-05_000848.jpg

Sundar Pichai Le PDG de Google ne comprend pas tout aux paramètres de confidentialité de son entreprise


Sundar Pichai, est CEO de Google depuis août 2015, et auparavant vice-président Management (entré en 2004) et responsable produit pour Google Toolbar, Chrome OS, Android

Personne au monde ne semble savoir comment fonctionnent les contrôles de confidentialité de Google, et l'entreprise l'aime probablement ainsi. Le dernier exemple est celui de Rodriguez contre Google, un recours collectif en cours en 2021 concernant la tristement célèbre case à cocher de confidentialité « Activité sur le Web et les applications » de Google. La boîte prétend empêcher Google de sauvegarder « l’activité » d’un utilisateur sur les serveurs de Google, mais le procès indique que ce n’est pas vrai.

Comme beaucoup d'affaires judiciaires de Google, cette affaire a la plupart des dossiers scellés afin que les commentaires et témoignages embarrassants sur la réalité des activités de Google ne parviennent pas au public.

Le témoin expert, Jonathan Hochman, a qualifié la case à cocher « Activité Web et applications » de Google de « faux contrôle, car elle ne fait pas – techniquement, elle ne fait pas ce qu'elle semble devoir faire ». Hochman a déclaré plus tard : « Il semble que même Sundar Pichai soit confus quant au fonctionnement de ce contrôle parce qu'il a témoigné devant le Congrès et leur a dit quelque chose qui est tout simplement faux d'un point de vue technique. »

Dans un autre dossier public , les plaignants expliquent plus explicitement à quoi cela fait référence, en disant : « Par exemple, le PDG de Google, Sundar Pichai, a témoigné devant le Congrès que, dans « Mon compte », un utilisateur peut « voir clairement quelles informations sont collectées, stockées »

Le dossier poursuit ainsi : « Contrairement au témoignage de M. Pichai devant le Congrès, le fondateur du bureau de protection de la vie privée et des données de Google a déclaré dans cette affaire qu'il n'était « au courant d'aucun paramètre » que les utilisateurs peuvent utiliser pour empêcher Google de collecter des données liées. à leur activité dans l'application.

Le flou de Google concernant l'activité sur le Web et les applications donne l'impression que tout cela fait partie du plan, une stratégie commune de " Dark Pattern" https://en.wikipedia.org/wiki/Dark_patt ... kin=vector que l'on retrouve fréquemment autour des contrôles de confidentialité. En étant vague, Google espère que vous penserez que le commutateur de confidentialité est plus efficace qu'il ne l'est réellement. Quant à ce que fait réellement le commutateur : si vous désactivez l'activité sur le Web et les applications, Google cessera d'appliquer les données qu'il capture pour "personnaliser" certaines interfaces utilisateur très spécifiques comme Chrome, Search et Android.

Cependant, Google compte un million de divisions et le changement d'activité n'a rien à voir avec quelque chose comme Google Ads, qui est une vaste machine de collecte de données incontrôlable et incontournable. Et ce n'est pas seulement actif sur les produits Google ; Les technologies de base sur lesquelles s'appuient des tiers, telles que les notifications push "Firebase" et les SDK publicitaires, permettent aux tiers parties la collecte de données de Google d'accéder à des services tiers, et il est impossible de les désactiver.

Rien de tout cela n'est expliqué aux utilisateurs sur la page Activité sur le Web et les applications : Google souhaite seulement décrire vaguement comment les données des utilisateurs sont utilisées et n'explique pas réellement comment fonctionne le ventre sale de la monétisation des publicités. La description trompeuse de Google signifie qu'une simple lecture des mots sur la page suggère que le commutateur d'activité sur le Web et les applications arrêtera tout suivi Google, mais ce n'est pas le cas. L'activité sur le Web et les applications concerne la personnalisation, et non la monétisation ou la confidentialité.

En plus du fait qu'il n'existe aucun moyen de désactiver le suivi des publicités Google, il n'existe également aucun moyen de « voir clairement quelles informations sont collectées » par Google, comme le prétend Pichai. Google pointe souvent vers la liste « Activité sur le Web et les applications », mais il ne s'agit que d'un résumé des produits avec lesquels vous avez interagi récemment. Il ne s'agit pas du profil massif que Google crée pour chaque utilisateur lorsqu'il se déplace sur le Web, quels que soient les paramètres du compte ou l'état de connexion. Il n'y a aucun moyen de voir cela.

Le témoignage de Hochman indique qu'il a trouvé le commutateur de confidentialité de Google "contre-intuitif" et "franchement, un peu orwellien, il est tout simplement très étrange que vous ayez un commutateur de confidentialité qui, lorsque vous l'actionnez, signifie simplement que nous ne vous disons pas que nous vous espionnons".
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Google schizophrène, sponsorise une conférence sur les bloqueurs de pub

par Parisien_entraide »

2023-11-05_172859.jpg

Google sponsorise une conférence sur les bloqueurs de pub

Quelle est donc la voix unique et officielle de Google sur les bloqueurs de publicité ?


On peut se le demander après la participation le mois dernier de cinq employés de Google au Sommet sur le filtrage des publicités organisé à Amsterdam. L'événement était sponsorisé par l'éditeur d'AdBlock, Eyeo, AdGuard et… Google.

Chen était l'un des cinq employés de Google à prendre la parole lors du Ad-Filtering Dev Summit à Amsterdam.

La conférence était sponsorisée par AdGuard, Eyeo (la société mère d'AdBlock Plus) et Google.


Le parrainage et la participation de Google à la conférence alors que YouTube est engagé dans une guerre très médiatisée contre les bloqueurs de publicités mettent en évidence la relation complexe de l'entreprise avec l'industrie du blocage de publicités et sa participation à celle-ci, ainsi que son pouvoir ultime sur les expériences des gens sur Internet.

Plus tôt cette semaine, un porte-parole de YouTube avait déclaré que
« l'utilisation de bloqueurs de publicité viole les conditions d'utilisation de YouTube » et a déclaré que le site avait « lancé un effort mondial pour inciter les téléspectateurs utilisant des bloqueurs de publicité à autoriser les publicités sur YouTube ».

À cette occasion, le public a pu notamment entendre la responsable des développeurs du Chrome Web Store Chary Chen expliquer comment Google rendait les bloqueurs de publicité plus accessibles sur Chrome.
Auparavant, les extensions de filtrage des publicités appartenaient à la catégorie de productivité, c'est une catégorie très générique",
a déclaré Chary Chen, responsable du développement du Chrome Web Store.
« Pour quelqu’un qui souhaite trouver des extensions parce qu’il souhaite plus de confidentialité, cela peut être difficile. Nous introduisons désormais cette nouvelle catégorie de confidentialité et de sécurité et il est facile pour un utilisateur d'y accéder et de trouver l'extension qu'il souhaite
. a-t-elle ainsi indiqué.



YouTube vs Chrome

Derrière elle, une diapositive mettait en évidence une extension appelée « Ad Skip Master for Youtube : Cette application clique automatiquement sur le bouton Ignorer la publicité sur YouTube » et « AdGuard AdBlocker »,

2023-11-05_171048.jpg

qui note :
« Bloquer les publicités sur Facebook, YouTube et tous les autres sites Web ».
Elle a ajouté que Google travaille à améliorer la saisie semi-automatique de la recherche dans le magasin d'extensions afin de mettre en évidence des extensions de « meilleure qualité » et en vedette, notamment AdBlock, Adblock Plus, Windscribe et Ghostery. "Nous pouvons totalement leur faire confiance pour recommander aux consommateurs."

Parmi les diapositives qu'elle a présentées pour l'occasion, on a ainsi pu voir apparaître des bloqueurs dédiés à la suppression des publicités sur YouTube. Autre propos intéressant, la responsable a aussi expliqué que ses équipes travaillaient sur l'amélioration de la saisie semi-automatique sur le Chrome Web Store afin d'offrir en premiers résultats les meilleurs bloqueurs, dont ceux destinés à YouTube.

Source : https://www.404media.co/as-youtube-decl ... onference/
_______

En fait ce qu'il faut en retenir, c'est que si on regarde le parrainage par Google de l'Ad-Filtering Dev Conference, celui ci montre qu'il entretient toujours une relation financière directe avec l'industrie, même si YouTube sévit contre les bloqueurs de publicités.

Google n'est en donc en RIEN schizophrénique, mon titre est trompeur, car

Derrière on a les fameuses "publicités acceptables"

https://www.magiclasso.co/insights/goog ... 20scheme.
Et cela rejoint ce qui est dit dans les modules complémentaires pour Firefox dont Ad Block Plus et Ghostery par ex
Il faudra que je m'intéresse à Ad Guard par contre...
viewtopic.php?t=71162/

Pour résumer, je vais remettre ce que je disais en 2022
Ce n'est pas à une sté de définir ce qui est acceptable (pour eux en fait) ou pas pour moi (nos intérêts divergent)

La solution : Ublock Origin
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 17207
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Thomas Anderson : Je suis dans et en dehors de la matrice :-)

Google a procédé à la collecte des données de localisation même lorsque l’utilisateur en avait désactivé le partage

par Parisien_entraide »

2021-05-31_134447.jpg

En complément des déclarations du PDG de Google

Cet article du forum viewtopic.php?t=68852
que je copie colle date du 31 mais 2021

_____________________

Des documents utilisés dans un procès contre Google prouvent que le géant américain a rendu presque impossible la possibilité pour les utilisateurs d’Android de contrôler la confidentialité de leur position géographique.

Google aime les données, et plus particulièrement vos données.

Des documents utilisés dans un procès de l’Arizona contre Google à propos de ses pratiques en matière de collecte de données démontrent que la firme de Mountain View a volontairement compliqué l’accès aux paramètres de confidentialité d’Android, en particulier celles concernant la localisation, à tel point que même les employés de Google ne comprenaient pas tout au fonctionnement de ces paramètres.

Dans les détails, ce document suggère que Google a procédé à la collecte des données de localisation même lorsque l’utilisateur en avait désactivé le partage.

Autre élément accablant, Google aurait sciemment rendu difficile l’accès aux paramètres permettant de contrôler la localisation. Le document indique par ailleurs que le géant américain avait mis la pression sur plusieurs constructeurs afin qu’ils cachent l’accès aux paramètres de confidentialité à cause de leur trop grande popularité auprès des utilisateurs."

Néanmoins cela fait des années que l'on sait ce que fait Google
https://www.businessinsider.fr/google-a ... n-an-58938

Sources :
https://www.01net.com/actualites/google ... 43498.html
https://www.azag.gov/media/interest/upd ... -complaint
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Only Amiga... Was possible ! Lien https://forum.malekal.com/viewtopic.php?t=60830
- « Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
- « Tous les patients mentent » (Théorème du Docteur House) Que ce soit consciemment ou inconsciemment
- Jeff Goldblum dans Informatic Park, professeur adepte de la théorie du chaos : « Vous utilisez un crack, un keygen ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?? »
- Captcha : Il s'agit d'un ordinateur qui demande à un humain de prouver.. qu'il n'est pas un ordinateur ! (Les prémices du monde de demain)
- Dans le monde il y a deux sortes de gens : Ceux qui font des sauvegardes et .. Ceux qui vont faire des sauvegardes (Extrait du Credo.. Telle est la voie ! )
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Papiers / Articles »