La petite histoire du remplacement du disque dur de mon portable par un SSD

Question sur Windows, Prb Logiciels, Plantage.

Modérateur : Mods Windows

lup75
Messages : 1
Inscription : 19 mai 2019 09:15

La petite histoire du remplacement du disque dur de mon portable par un SSD

Message par lup75 » 19 mai 2019 09:36

J'écris cet article, car je voulais vous faire part de mon expérience. Même si je me débrouille, je ne prétends pas avoir la solution miracle pour installer un disque SSD, mais pour moi, ça a fonctionné (au final).

Je possède un portable Asus N56VZ de 2013 avec Windows 10 (migré de Windows 8). Il fonctionne très bien (utilisation bureautique, photos et quelques jeux), mais j'avais envie de le rendre plus rapide. Je me suis dit que le plus "simple" serait de remplacer le lecteur optique par un disque SSD (j'ai aussi remplacé une barrette mémoire de 2 Go par une de 8, mais c'est une autre histoire).

Après quelques recherches sur internet, j'ai décidé de :
  • Remplacer le lecteur optique par le disque dur d'origine et de mettre un SSD à la place du disque dur d'origine. A priori, l'interface SATA du lecteur optique est moins rapide, elle aurait limité mon nouveau SSD (hypothèse confirmée à l'aide du logiciel Samsung Magician).
  • Installer Windows sur le disque SSD. Pas de clonage de l'OS existant, afin de repartir d'un environnement le plus sain possible, spécifique au SSD. Je n'ai pas de clé de licence Windows, mais elle est "intégrée" à mon portable (licence numérique). Effectivement, après l'opération, je n'ai pas eu besoin d'entrer de clé de licence et Windows est bien activé.
Au bout de "quelques" péripéties et de soirées à rallonge, j'ai finalement atteint mon objectif et je vous confirme que mon ordinateur est plus rapide. Je vais détailler les étapes permettant l'installation complète, je préciserai ensuite les différentes galères rencontrées.


1. Sauvegarde des toutes mes données
Ça m'a bien servi, donc je préfère le préciser (y compris les mots de passe, les contacts, les mails et les favoris, merci Firefox et Thunderbird).

Liste de tous les programmes installés (avec leur paramétrage et leur licence).

Vérification de l'édition Windows dans Tous les paramètres / Système / Informations système (Windows 10 Famille dans mon cas). Elle sera demandée lors de l'installation.


2. Remplacement du lecteur optique et mise en place du disque SSD
Achat d'un caddy 2,5 pouces SATA 3.0 12,7 mm (environ 15 euros) pour accueillir mon disque dur d'origine à la place du lecteur optique.

Démontage du lecteur optique : sur mon Asus, il y a juste une vis en dessous au milieu du portable (sous un petit bout de caoutchouc), qui permet de débloquer le lecteur optique pour le faire glisser hors de son logement.

Démontage du disque dur d'origine : dévisser une autre vis en dessous du portable, qui permet de faire glisser vers le bas le panneau inférieur au dos du portable. On a ainsi accès à la mémoire vive (RAM) et au logement du disque dur. Une fois retirées les 4 vis qui retiennent le berceau du disque dur, le faire glisser pour l'extraire de l'interface SATA.

Dévisser les 4 petites vis qui fixent le disque dur au berceau. Insérer le disque dur dans le caddy et le fixer avec les vis fournies. Dans mon cas, la façade du lecteur optique ne se démonte pas, je n'ai donc pas pu l'intervertir avec celle du caddy. La diode du caddy étant un peu trop lumineuse à mon gout, je l'ai masquée avec un petit bout de scotch noir.

Remarque : mon caddy possède un petit curseur à côté de l'interface SATA. Je n'ai pas trouvé d'information dessus sur internet, mais d'après mon expérience, il semble s'agir d'une sorte de disjoncteur qui permet l'arrêt électrique du disque dur. Je l'ai positionné au milieu (3 positions, voir Galères 2 et 3 pour plus de détails).

Insertion et fixation du caddy à la place du lecteur optique. Un petit redémarrage à ce moment-là permet de vérifier que tout va bien.
J'ai ensuite inséré et fixé mon nouveau disque SSD dans le berceau du disque dur. Puis inséré et fixé ce berceau dans le portable. J'ai pris un SSD de 500 Go (je me suis fait plaisir), afin laisser dessus le maximum de mes données.

Après redémarrage, je suis allé dans "Gestion des disques" (clic droit sur l'icône Windows en bas à gauche) pour m'assurer que le disque SSD était bien reconnu et pour le formater.

Ne rien mettre sur le SSD, on va le reformater lors de l'installation Windows.


3. Installation de Windows
A l'aide de l'outil Windows MediaCreationTool, créer une clé USB bootable Windows (8 Go minimum).

Arrêter le portable et retirer le disque dur (celui d'origine, mis à la place du lecteur optique). Mais pourquoi donc ? Comme vous le verrez avec la Galère 4, j'avais initialement laissé les 2 disques durs. Après installation de Windows, je pense que la partition de démarrage était toujours sur mon disque dur d'origine. Si je le retirais, impossible de démarrer Windows.
Brancher la clé USB bootable.

Démarrer l'ordinateur : normalement, il va démarrer sur la clé USB pour commencer l'installation Windows. Si ce n'est pas le cas, voici quelques pistes :
  • Lors du démarrage, appuyer sur la touche Suppr (ou Echap ou F12, la touche dépend du portable) pour exécuter le microprogramme UEFI (successeur du BIOS) et accéder à la séquence de démarrage pour choisir UEFI sur la clé USB.
  • Si le démarrage ne se fait pas sur le microprogramme UEFI, remettre temporairement le disque dur pour pouvoir arrêter Windows en appuyant sur la touche SHIFT (Majuscule).
  • Dans le microprogramme UEFI, mettre SecureBoot à Disable pour autoriser le démarrage sur la clé USB.
  • Si la clé USB n'est pas visible dans le microprogramme UEFI, mettre FastBoot à Disable et Launch CSM à Enable.
    Penser à remettre les paramétrages d'origine après installation de Windows.
    Au tout début de l'installation Windows, sur le premier écran, cliquer sur Réparer l'ordinateur, puis Dépannage et Invite de commande.
Nous allons partitionner le disque SSD au standard GPT, propre à l'UEFI, à l'aide des commandes suivantes (les données du disque seront effacées) :

Code : Tout sélectionner

diskpart
list disk (notez le numéro du disque SSD, normalement le 0)
select disk X (remplacez X par le numéro du disque noté ci-dessus)
detail disk (affiche les informations de votre disque dur, histoire de ne pas se tromper)
clean
convert gpt
exit

Au redémarrage, réaliser l'installation de Windows sur le disque SSD (option "Installer uniquement Windows"). Personnellement, j'ai créé un compte local sans mot de passe (pour en mettre un une fois l'installation terminée) et j'ai désactivé toutes les propositions Windows.

Une fois Windows installé et après quelques redémarrages pour vérifier que tout se passe bien, vous pouvez remettre le disque dur d'origine.
Au démarrage, si 2 Windows sont proposés, vous pouvez désactiver celui de l'ancien disque dur via la commande msconfig (onglet Démarrer). Un de ces jours, je formaterai complétement le disque dur d'origine pour récupérer tout l'espace (ce sera peut-être l'occasion d'écrire un deuxième article).

Maintenant, à vous de jouer !


Comme promis, je vous partage les galères que j'ai pu rencontrer :

Galère 1 : La première galère est directement liée à la conception de mon portable Asus. En effet, il n'est pas du tout prévu pour être démonté complétement.

Je pensais devoir enlever tout le panneau arrière pour accéder au lecteur optique (grosse erreur, j'ai vu plus tard qu'il suffisait de retirer une seule vis). J'ai donc forcé un peu et cassé une fixation au niveau de la charnière de l'écran. Je me retrouvais donc avec un panneau arrière à moitié fixé, à l'image d'une semelle de chaussure bien usée qui pendouille. En outre, au redémarrage, j'obtenais un bel écran noir. Je suis parti me coucher, dépité. J'ai même jeté un oeil aux portables sur internet au boulot et fait un tour à Montgallet (séance nostalgie, c'est beaucoup moins animé qu'il y a 10 ou 15 ans). Après quelques sueurs froides, j'ai finalement constaté que la connexion à l'écran s'était débranchée dans la bataille.

J'en ai quand même profité pour aspirer le ventilateur qui était rempli de poussière (ce qui pourrait expliquer les températures élevées que j'avais avant).

L'écran a maintenant un peu de jeu, mais rien de bien grave.


Galère 2 : Après le remplacement du lecteur optique par le disque dur d'origine dans le caddy (et avant réinstallation de Windows), j'avais un problème à l'arrêt du portable. Il s'éteignait, mais le disque dur restait alimenté et le bouton de démarrage restait allumé. Il fallait attendre une dizaine de minutes (ou appuyer 20 secondes sur le bouton de démarrage) pour que l'ordinateur s'éteigne complétement.

J'ai finalement trouvé un petit curseur, à côté de l'interface SATA du caddy. Il était positionné au maximum, je pense que ça empêchait le disque dur de s'éteindre.


Galère 3 : En lien avec la galère 2, après avoir mis le curseur du caddy au minimum. Parfois, lors du redémarrage, le disque dur (dans le caddy à la place du lecteur optique) s'éteignait automatiquement lorsqu'il était sollicité. J'ai donc choisi de mettre le curseur en position intermédiaire.


Galère 4 : A la première installation de Windows, je n'avais pas converti mon SSD au format GPT et j'avais laissé le disque dur d'origine, avec l'ancien Windows.

Résultat, je pouvais démarrer indifféremment sur les 2 Windows, pratique. Cependant, je pense que la partition de démarrage était toujours sur mon disque dur d'origine :
  • J'imagine que Windows ne démarrait pas aussi vite que si la partition de démarrage avait été sur mon disque SSD.
  • Le disque SSD n'était pas visible dans le microprogramme UEFI.
  • Lorsque je retirais le disque dur d'origine, impossible de démarrer sur le disque SSD (affichage direct du microprogramme UEFI ou écran bleu avec le message "Votre ordinateur doit être réparé"). Combinée avec la galère 3 qui, au démarrage, pouvait éteindre le disque dur placé dans le caddy, c'était folklorique !
Je vous laisse imaginer le portable sur la table, jamais complétement remonté, afin de pouvoir retirer et inverser les disques durs (avec 2 paires de lunettes sur le nez pour réussir à voir ces minuscules vis sans loucher). Les arrêts, redémarrages et installations à répétition. Les récupérations de données, installations de programmes et sauvegardes intermédiaires lorsque je pensais l'installation finie. La frustration d'entendre le petit "clic" lorsque le disque dur dans le caddy s'éteignait pour un oui ou pour un non. Le soulagement de ne rien avoir perdu et de retrouver finalement un ordinateur fonctionnel. Bref, le bonheur du geek.


Un grand merci aux forums (Malekal, CNet, Hardware...) et à tous les conseils d'experts récupérés sur internet (et notamment au post de cohiba67 pour la partition GPT).

J'espère que cet article pourra vous aider ou faire sourire les plus expérimentés que moi.


L.




Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2000
Inscription : 02 juin 2012 20:48

Re: La petite histoire du remplacement du disque dur de mon portable par un SSD

Message par Parisien_entraide » 19 mai 2019 11:55

Bonjour,

Ton ASUS date de 2013, et avec les PC portables de cette époque on pouvait se permettre du "bidouillage"

Dans les dernières générations (surtout en dessous du prix charnière de 600-700 euros ou des ultrabook), les gens vont se trouver confrontés à de gros problèmes (et cela ne concerne pas qu'ASUS)

- Mémoire soudée, alors qu'en 2019 on voit encore des portables livrés avec 4 Go de ram
- Batterie soudée (impossible à bidouiller sans passer par la case SAV)
- SSD soudé (de mémoire je ne sais plus pour les HD interne. Il y a le même soucis avec certains HD externes en USB. Si l'électronique du boitier lâche, il est impossible de mettre le HD dans un autre boitier)

Donc de l'approche modulaire on se dirige de plus en plus vers une intégration toujours plus poussée

Les raisons ne sont pas liées au coût (du moins principalement et essentiellement)

Cela permet surtout une augmentation de l'autonomie (point faible des portables) car tous les composants sont calibrés, et l'absence de connecteurs jouent un rôle dans une moindre chauffe, casse, gain de place, et l'on peut même avoir un gain de performance
Si l'utilisateur change un composant tout est remis en cause (certains SSD peuvent chauffer, par ex etc)

Bref, on se retrouve au bout de 2 ou 3 ans, avec un PC portable en panne de batterie qui est "presque" bon pour la poubelle (Coût du SAV + celui de la batterie à mettre en correspondance au bout de 3 ans avec un PC portable plus puissant)

Il me semble que c'est APPLE qui a inauguré la chose avec sa gamme RETINA. Le reste de l'industrie à suivi
Only Amiga... was possible !

Malekal_morte
Site Admin
Site Admin
Messages : 95529
Inscription : 10 sept. 2005 13:57
Contact :

Re: La petite histoire du remplacement du disque dur de mon portable par un SSD

Message par Malekal_morte » 19 mai 2019 21:05

Merci pour le partage, c'est toujours intéressant.
Première règle élémentaire de sécurité : on réfléchit puis on clic et pas l'inverse - Les fichiers/programmes c'est comme les bonbons, quand ça vient d'un inconnu, on n'accepte pas

Sécuriser son ordinateur (version courte)

Tutoriels Logiciels - Tutoriel Windows - Windows 10

Stop publicités - popups intempestives
supprimer-trojan.com : guide de suppression de malwares

Partagez malekal.com : n'hésitez pas à partager sur Facebook et GooglePlus les articles qui vous plaisent.


Répondre

Revenir vers « Windows Général »