Pass sanitaire : la poudre aux yeux du pseudonymat, des données médicales en clair

L'actualité & News Informatique!
Donc pas de demande d'aide dans cette partie.
Avatar de l’utilisateur
Parisien_entraide
Messages : 8325
Inscription : 02 juin 2012 20:48
Localisation : Je suis dans la matrice :-)

Pass sanitaire : la poudre aux yeux du pseudonymat, des données médicales en clair

par Parisien_entraide »

2021-06-07_145215.png

Tout est dit dans l'article visible en clair (ce n'est pas le cas de tous les articles de Next Impact car il faut être abonné)
Ne pas négliger les commentaires (qui sont souvent d'un autre niveau que ceux de jeuxvideo.com)

https://www.nextinpact.com/article/4615 ... s-en-clair

Extrait :

"Cédric O était ce matin chez Franceinfo pour défendre le pass sanitaire : « Il y a un certain nombre d’informations comme le type de vaccin, la date de vaccination, le nom, le prénom, la date de naissance, le nombre de dose que vous avez reçues qui sont contenues dans le QR-Code, mais qui ne sont pas lisibles »
ce qui est faux.
Elles ne sont simplement pas affichées par Tous Anti Covid Verif, mais sont parfaitement lisibles par n'importe qui."


Le même Cédric O que l'on retrouve (partie IQVIA et Cash investigation)

viewtopic.php?f=11&t=62280&start=45

où il est dit

Source : https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

"En juillet 2019, sous l’impulsion de Cédric O et Agnès Buzyn avec la loi de juillet 2019, le « système national » devient une « plateforme » dénommée en bon français « health data hub ».

Sa mise en œuvre est confiée à Jean Aubert dont les « liens intérêts » (sic) avec Iqvia, le plus gros marchand de données de santé aux États-Unis, sont explicites

Hors de toute règle de marché public et profitant de l’état d’urgence sanitaire, Cédric O impose Microsoft comme maître-d’œuvre de la plateforme des données de santé de 67 millions de Français, c’est-à-dire l’hébergement mais aussi les outils logiciels d’analyse et de traitement des données. Cédric O justifie son choix en faveur de Microsoft en arguant mensongèrement que les Français ne savaient pas faire. Rappelons qu’après le retrait des États-Unis la fondation Bill Gates est devenue avec la Chine le principal bailleur de fonds de l’OMS."




En Angleterre les données du pass sanitaire permettent les dérives.. QUID des autres pays ?

Source : https://www.telegraph.co.uk/politics/20 ... ovements/

Le très célèbre Daily Telegraph britannique, dans un article du 23 mai dernier, révèle dans son édition du jour que les données de localisation mobiles d’un Britannique sur 10 ont été analysées sans leur consentement par les autorités sanitaires pour étudier le comportement des personnes vaccinées.

Un espionnage réalisé à l’insu des intéressés.

Le quotidien britannique a pu avoir accès à un rapport du comité SPI-B, un groupe de chercheurs de l’université d’Oxford qui collabore avec le SAGE, le Conseil scientifique du gouvernement britannique. Le dossier consulté affirme que des millions d’utilisateurs de téléphone portable ont vu leurs déplacements suivis à leur insu en février. L’analyse aurait porté sur « 10% de la population britannique». Les personnes concernées n’auraient pas été mises au courant de l’opération, précise également le Telegraph.

Bien entendu, ce flicage de la population a obtenu un blanc-seing de la part des autorités britanniques grâce à l’excuse de lutte contre la propagation du covid-19, son objectif étant d’analyser le comportement des personnes vaccinées par rapport aux autres grâce à leurs données de localisation. Les déplacements d’un groupe de 4 254 personnes identifiées comme ayant reçu une vaccination ont ainsi été scrutés la semaine précédant et la semaine suivant l’injection pour voir si un changement de comportement était observé en les comparant avec différents groupes tests.

« Entre les passeports Covid imminents et la surveillance téléphonique des vaccins, ce gouvernement est en train de transformer la Grande-Bretagne en un Etat Big Brother sous couvert du Covid. Cela devrait nous réveiller tous.», a notamment déclaré Silkie Carlo de l’ONG de défense de la vie privée Big Brother Watch au Daily Telegraph.


Aprés si l'utilisation "Anti covid"de Google est utilisée, cela facilite les choses

https://themarkup.org/privacy/2021/04/2 ... t-it-wasnt
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Only Amiga... was possible !
Un problème sans solution est un problème mal posé. » (Albert Einstein)
"Tous les patients mentent" Docteur House
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Actualité & News Informatique »