FAQ Linux : Foire Aux Questions sur la banquise

Avant de poser une question, voyez si on n'y a pas déjà répondu pour vous !

Modérateur : Mods GNU/Linux

Répondre


Avatar de l’utilisateur
mélodie
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 1489
Inscription : 14 janv. 2007 01:29
Localisation : Pyrénées

Mettre un lanceur sur la barre d'outils ou sur le bureau

Message par mélodie » 31 juil. 2008 10:37

Pour Gnome ou KDE, faites un clic droit sur le menu qui lance l'application, puis choisissez l'option qui vous convient dans la liste. Si vous optez pour un raccourci sur la barre des outils, il ne vous reste plus qu'à déplacer l'icône pour qu'elle soit positionnée où vous voulez : clic droit sur l'icône → déplacer. Un clic gauche permet de la faire glisser le long de la barre, un second clic de la fixer.

Pour Xfce4, un clic droit sur la barre d'outils vous permet de sélectionner 'Ajouter un nouvel élément' dans le menu.

Sélectionnez 'lanceur → Ajouter' puis à la fenêtre suivante, renseignez les champs, le nom (par exemple :Nom Amarok - Description Écouter et gérer la musique ) puis cliquer sur l'icône pour en choisir une, si vous ne trouvez pas directement, cliquez sur 'Autre' et sélectionnez le répertoire '/usr/share/pixmaps' où se trouve la réserve des icônes des applications installées, puis sélectionnez votre icône.

Dans le champ commande, ce sera généralement '/usr/bin/amarok', si c'est un raccourci pour Amarok que vous configurez. Ne cochez pas 'Exécuter dans un terminal', ni Utiliser la notification de démarrage'. Cliquez sur Fermer. Pour changer l'icône de place, procédez comme précédemment.

Avatar de l’utilisateur
mélodie
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 1489
Inscription : 14 janv. 2007 01:29
Localisation : Pyrénées

Comment obtenir un système GNU/Linux démarrant sur clé USB

Message par mélodie » 17 août 2008 09:20

Suite à la demande de Sergio (Sergio, il ne faut pas questionner en privé ! Les forums sont là pour les questions techniques !)
Sergio a écrit :Bonjour Mélodie,

Merci d'avance pour tes réponses.
Voici le lien que j'ai utilisé pour installer Damn Small Linux sur ma clé USB : surfer-de-maniere-securisee-t5997.html

Sergio
Comment obtenir un système GNU/Linux démarrant sur clé USB sur toute machine dotée d'une entrée USB, même sur les ordinateurs dont le BIOS ne permet pas le boot sur USB ?

Voici une "recette".

Prenez une distribution Slax, (merci à Tomas Matejicek, concepteur de SLAX) une iso de boot, gravez cette dernière sur un CD-R ou sur un mini CD (elle ne fait que 8 mo donc elle tient sur un CD qui rentre dans une poche de chemise). Puis prenez votre iso de la distribution Slax, (celle qui fait 192 mo) et montez-la en loop (sudo mount -o loop image.iso /mnt ) depuis une distribution Linux aites une copie du tout avec un 'cp -Ra /mnt' vers votre clé USB (si vous êtes sous Windows, il y a une méthode, je ne la connais pas mais une copie d'un chapitre depuis un site spécialisé "Slax" vous attend un peu plus loin sur cette page).

HowTo Slax (c'était pour la version 5.1.8, mais ce tuto est introuvable actuellement pour la version 6.0.7 en cours, aussi vous pouvez tester, adapter si vous comprenez ce que vous faites, au cas où la méthode présentée ne vous permettrait pas d'aboutir:

Merci à Coolmicro d'avoir mis ce tutoriel en français en ligne.
http://www.ebooksgratuits.org/linux/dot ... a-slax-518
Installer la Slax sur clé USB bootable

Votre clé doit être formatée en FAT32, et surtout pas en NTFS. - Mise à jour : il semble que dans certains cas, un formatage en FAT16 fonctionne mieux que FAT32 (voir commentaire N°46). Il existe une solution d'installation automatique qui est des plus simple:

* Sous Windows, vous placer sur le CD Slax avec la commande cd dans une fenêtre MS-DOS (commande cmd pour XP par exemple), puis utiliser la commande make_disk.bat X:\, X étant la lettre correspondant à votre clé (ne pas vous tromper de lettre car le script écrit sur le boot!!).
* Sous Linux, idem avec make_disk.sh /dev/sda1, si sda1 correspond à votre clé (même recommandation que pour Windows, attention à ne pas vous tromper et écrire, par exemple, hda1 à la place de sda1!!).

Mais je pense qu'il est utile de connaître la manière d'installer manuellement, afin de comprendre ce qu'on fait; je vais vous la détailler sous Windows:

* Pour rendre la clé bootable, nous allons utiliser syslinux.exe, qui est présent dans le dossier \tools\win du CD ou de l'image iso de la Slax. Saisissez la commande syslinux x: ou X est la lettre correspondant à votre clé (et ne vous trompez pas de lettre, surtout...)
* Ensuite, il faut copier l'intégralité de votre CD sur votre clé.
* Ensuite déplacez les fichiers suivants de x:\boot vers x:\ (X étant toujours la lettre de votre clé): initrd.gz - vmlinuz - memtest - splash.cfg - splash.lss - splash.txt - splash2.txt
* Enfin, renommez sur votre clé, le fichier isolinux.cfg en syslinux.cfg, éditez ce fichier, et remplacer tous les boot/ par une chaîne vide, ce qui devrait vous donner ceci (avec l'exemple d'isolinux.cfg modifié donné ci-dessus):

kbdmap fr.ktl
display splash.cfg
default kdex
prompt 1
timeout 40
F1 splash.txt
F2 splash2.txt
F3 splash.cfg

label kdex
kernel vmlinuz
append vga=769 changes=slaxsave.dat max_loop=255 initrd=initrd.gz init=linuxrc load_ramdisk=1 prompt_ramdisk=0 ramdisk_size=4444 root=/dev/ram0 rw autoexec=xconf;startx

label kde
kernel vmlinuz
append vga=769 changes=slaxsave.dat max_loop=255 initrd=initrd.gz init=linuxrc load_ramdisk=1 prompt_ramdisk=0 ramdisk_size=4444 root=/dev/ram0 rw autoexec=startx

label flux
kernel vmlinuz
append vga=769 changes=slaxsave.dat max_loop=255 initrd=initrd.gz init=linuxrc load_ramdisk=1 prompt_ramdisk=0 ramdisk_size=4444 root=/dev/ram0 rw autoexec=flux

label slax
kernel vmlinuz
append vga=769 changes=slaxsave.dat max_loop=255 initrd=initrd.gz init=linuxrc load_ramdisk=1 prompt_ramdisk=0 ramdisk_size=4444 root=/dev/ram0 rw

label memtest
kernel memtest

Voilà, c'est fini. Simple, non? Pour booter sur votre clé USB, il faut aller dans le BIOS de l'ordinateur, et modifier la séquence de boot en mettant USB avant le disque dur. Si vous ne savez pas le faire, vous trouverez des dizaines de tutoriaux sur le Web qui traitent cette question. Si votre ordinateur refuse quand même de booter sur la clé, soit parce que c'est un vieux BIOS, soit parce que c'est un BIOS mal programmé (et il y en a!...), gravez la Slax Boot Edition (5 Mo), bootez sur le CD, et le CD passera automatiquement la main à la clé USB (voir le cheatcode probeusb dont j'ai parlé ci-dessus); votre lecteur de CD-ROM sera donc ensuite librement utilisable, ce qui n'est évidemment pas le cas quand vous utiliser le live CD complet.
Où trouver les images maintenant ?
ftp://ftp.slax.org/SLAX-6.x/

Bien sûr, faites en sorte d'avoir les numéros de version d'iso complète et d'iso de boot qui correspondent, sinon ça ne va pas fonctionner.

/!\ Ne prenez pas l'utilisation de cette distribution à la légère, c'est un outil qui nécessite d'être assez attentif : en effet, par défaut il n'y a pas de compte utilisateur, et vous serez root, c'est à dire administrateur. En effet, Slax est conçue comme un outil d'administration, même si elle apporte la plupart des fonctionnalités qu'on trouve dans une distribution classique. D'autre part, sa légèreté en fait une distribution adaptée pour de nombreuses machines, à partir de 128 mo de r(am si je me souviens bien, peut-être même moins, si vous n'utilisez pas l'interface graphique.

Avatar de l’utilisateur
Engil Hramn
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2084
Inscription : 22 févr. 2008 19:17
Localisation : Banlieue Parisienne
Contact :

FAQ- Le tatouage

Message par Engil Hramn » 29 août 2008 20:43

Voilà, vous avez envie d'installer une distribution GNU/Linux sur votre PC ou même d'écraser Windows sur votre nouveau PC flambant neuf.
Seulement voilà...
Il existe un problème, et un problème de taille:
Le tatouage.

Le tatouage, qu'est ce que c'est ?
Il s'agit d'un procédé commercial qui lie le matériel informatique (hardware) à la couche logicielle du PC (software).
Il s'agit d'une assurance pour le constructeur qui oblige l'utilisateur à se servir uniquement de ce qui lui est fourni, évitant le Hacking (problème de Microsoft) ou le bidouillage du matériel bien souvent lui même bridé par le constructeur.

Le problème ?
Ces restrictions prennent effet à plusieurs endroits de votre machine:

Le tatouage MBR
Ce tatouage la consiste en une suite de données inscrite dans un point sensible du disque dur, le MBR (Master Boot record)
Ces données concernent bien souvent celles du matériel et du système d'exploitation présent sur le disque dur.
Le bios fait alors au démarrage une vérification de ces données, qui doivent correspondre avec ce qu'il contient en mémoire...
En cas de non correspondance entre les deux liste, le Bios procède donc a un verrouillage de certaines fonctionnalités du PC (Nous verrons par la suite)
Le principal risque de ce type de tatouage est qu'au moins changement de matériel ou effacement du MBR, le tatouage s'active.

Mais en quoi c'est si grave ?
Le MBR n'est pas qu'une simple section du disque dur, comme la page sur Wikipedia vous l'indique, le MBR contient les 512 premiers octets du Disque Dur.
Un système d'exploitation ne se charge pas de lui même, comme par magie, il a besoin d'un petit programme qui se trouve dans le MBR, et qui est donc le premier à être chargé par l'ordinateur.
Ce petit programme, on le nomme Boot loader (Chargeur d'amorçage)
Il a pour tâche de démarrer les premières instructions d'un système d'exploitation, sans lui rien ne démarrera.
Il existe en fait plusieurs bootloaders différents, chacun ayant des capacités différentes.

Windows (XP)- Bootloader: NT Loader (Ntldr)
Linux/BSD/HURD/Solaris- Bootloader: Grub (Grand Unified Bootloader)
Vista- Bootload.exe
MacOs- BootX

Comme votre PC vous est vendu avec Windows, le MBR contient par défaut les bootloaders de Microsoft (Ntldr et bootload.exe).
Donc le bios vérifie si ce petit programme est présent au démarrage, avant même le lancement d'un système d'exploitation.

Venons en au fait:

Comme indiqué plus haut, Linux (mais aussi beaucoup de systèmes d'exploitations libres ou non) se servent du bootloader Grub.
A l'installation des dits système, ils écrasent le MBR afin d'avoir un bootloader adapté pour leur démarrage.
Donc le calcul est vite fait, le MBR ne correspond plus à la routine du Bios, qui active d'emblée le tatouage...

Le tatouage de partition

Là c'est un cas différent, et un peu moins vicieux.
Souvent, lors de l'achat de votre PC, le CD d'installation de votre Windows XP ne vous est pas fourni...
A la place de ce CD, on vous donne un CD dit de "Restauration".
C'est bien plus qu'un simple CD car il contient tout vos pilotes et est spécifique à votre PC.
Une autre méthode des constructeurs de PC c'est la partition de restauration.
C'est une petite partition cachée d'au moins 10go, qui contient votre système et vos pilotes.
Elle est souvent accessible via la touche F10 au démarrage (cela varie en fonction des constructeurs).
Hélas, elle contient aussi parfois des tatouages:
Le bios procède donc au démarrage à la vérification de l'existence de cette partition, et, en cas de non présence, procède à l'activation du tatouage.


Les niveaux de tatouage

Tout les tatouages ne sont pas pareils.
Certains sont restrictifs (qualifiés de Niveau 1)
D'autres sont ultra-restrictifs (qualifiés de Niveau 2)


Niveau 1

C'est le tatouage le plus faible.
Un fois activé, il verrouille le boot sur votre disque dur et sur certains CD.
Il reste possible dans certains cas de réinstaller Windows via le CD de restauration, ou même de recopier un MBR précédemment sauvegardé via un LiveCD.
On raconte aussi qu'une variante de ce tatouage ne bloque pas le Boot vers votre nouvel OS mais vous interdit l'accés à votre ancien...

Niveau 2
Là ça rigole nettement moins.
Une fois activé, celui ci vous bloque tout.
Impossibilité de booter sur les disques durs, média flash, CD...
Donc c'est retour vers le SAV pour réparation, s'ils vous l'accordent bien.

[rumeurs]
Bien moins crédible, la petite histoire qui dit que cela va jusqu'à activer un tatouage low-level, high-level: l'installation d'un logiciel Libre !
C'est bien drôle, mais totalement faux...je l'attends celui qui viendra me dire que l'installation de Firefox empêche Windows de booter...


Que faire ?

Rien n'est bien simple dans ce genre de cas:
Il vous faut d'abord déterminer ci un tatouage est présent, si oui, son niveau.

Un premier classement par constructeurs:
Ceux ci sont connus pour leurs pratiques de tatouage:
- Nec
- HP
- Packard Bell
- Dell
...(liste non achevée)

D'autre sont connus, mais pour l'inverse (Sony, Toshiba).

N'hésitez pas à demander à votre revendeur et à votre constructeur si votre PC possède ce genre de tatouage.
En effet, si la plupart du temps c'est une information qui n'est pas disponible, il peut s'avérer que le renseignement vous soit tout de même donné.
Si l'on vous dit qu'un tatouage n'est pas présent, vous ne risquez absolument rien, car si un tatouage s'avérait être présent, vous pourriez plus simplement obtenir réparation.

Ensuite, ici ou là on trouve sur le Net diverses techniques de bidouillages afin de détecter un tatouage:

Auparavant...
... Une petite sauvegarde du MBR s'impose.
Même si cela n'est techniquement pas logique (en effet, comment restaurer un MBR si rien n'est bootable?), mais au cas où que cela soit possible, ça aide beaucoup:
Via un LiveCD (peu importe la distribution), ouvrez un terminal ( ou konsole) et saisissez la commande suivante:

Code : Tout sélectionner

sudo dd if=/dev/sda of=~/Desktop/mbr.img bs=512 count=1
NB: Remplacez les mentions sda par hda si votre disque dur est un disque IDE (pas très récent)

Un fichier va apparaitre sur votre bureau, copiez le sur une clé usb et mettez le a l'abri.

Pour restaurer cette sauvegarde, saisissez dans un terminal la commande suivante (en ayant préalablement placer le fichier sur le bureau)

Code : Tout sélectionner

sudo dd if=~/Desktop/mbr.img of=/dev/sda bs=512 count=1
Passons aux choses sérieuses.

Tatouage MBR
Suivre cette procédure afin d'obtenir le MBR.txt, qui contient parfois des informations sur votre tatouage.
Tatouage MBR, identification expérimentale

Tatouage partition
Sous Windows, activez la visibilité des dossiers et fichiers cachés via l'explorateur de Windows>Outils>Options des Dossiers>Affichage>Affichez les dossiers et les fichiers cachés.
Rendez vous ensuite dans la partition de restauration via le Poste de Travail, souvent une petite partition nommée "Restore".
Effectuez ensuite une recherche via les outils de Windows (via la touche F3) sur le mot "tattoo"


Autre possibilité
Si vous avez un CD de restauration, insérez le dans votre lecteur de CD, ouvrez le via Poste de Travail, clique droit sur le lecteur de CD (D) et "Explorer"
Effectuez la même recherche sur le mot "tattoo".


Zut! J'ai un tatouage!

Des solutions existent, bien heureusement...
Pour contourner le Tatouage MBR, il suffit de ne pas installer Grub sur le MBR, mais dans un petit coin bien à lui.
Ntldr démarrera soit XP/Vista, soit Grub lui même, qui démarrera votre linux adoré, dans le cas d'un double-doot.
On appelle ça un Chain:
Exemple de chain sous Ubuntu avec XP
La même chose, mais avec Vista
Chain Fedora et XP


Pour contourner le tatouage de partition, il vous suffira de ne pas la supprimer, c'est aussi simple que ça...

N'hésitez pas à nous faire part de vos problèmes dans la section GNU/Linux appropriée du forum.

Juridiquement parlant

D'un point de vu juridique, ces tatouages sont tout bonnement illégaux.
Enfin illégaux...pas pour le moment, le tout étant encore trop flou aux yeux de la loi...
Un peu d'informations aux sujet de ces racketiciels.

Et comment ne pas se faire arnaquer de la sorte ?

Le tatouage est une possibilité, tout les PCs ne sont pas tatoués d'office, certaines marques se refusant à le faire.
Si vous voulez éviter ce genre d'arnaques, il existe de nombreuses solutions:

-Monter un PC vous même: Ce n'est pas si complexe et propose de nombreux avantages (les garanties étant au pièces par pièces)
-Achetez un PC avec une distribution GNU/Linux préinstallée dessus (ou un PC nu, sans système d'exploitation):
Cette pratique n'est pas une rumeur, certain site vous propose ce genre de PC (Keynux ou LinuxPC par exemple...et plein d'autre).

-Achetez votre PC chez un spécialiste: Rien ne vous empêche d'acheter votre PC chez un petit fabricant, dans une boutique spécialisée, ils sont sans tatouage et peuvent être vendus sans OS, méfiance tout de même, la qualité du service est parfois douteuse.



Note- Ce dossier ne concerne pas uniquement la distribution Ubuntu, certaines manipulations étant pareilles sous une autre distribution*

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette FAQ s'inspire de cette page du site Dépanne ton PC et aussi cette page du Wiki Ubuntu francophone
N'hésitez pas à consultés ces liens:
Post du forum de Framasoft récapitulant bien les problèmes des tatouages
Installation d'Ubuntu via l'alternate CD, procédure PCs tatoués
Sujet montrant diverses techniques afin de déceler un tatouage sur un PC

Avatar de l’utilisateur
captnfab
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2292
Inscription : 31 mai 2008 22:03
Localisation : Aubenas (07), Montpellier (34)
Contact :

« root » kezako ?

Message par captnfab » 19 sept. 2008 00:24

Sous Linux (Unix), il y a un utilisateur qui a plus de droit que les autres. C'est le « super-utilisateur » ou utilisateur « racine », en anglais « root ».
Il est souvent nécessaire de « passer root », c'est à dire d'obtenir les droits suprêmes en s'identifiant en tant que super-utilisateur, lorsque l'on souhaite apporter des modifications au système : l'administrer, installer les logiciels, configurer le réseau, etc.

Comment devenir « root » ?
Cela dépend des distributions et de leur configuration. Je parlerais ici du comportement par défaut des distributions :

Dans un terminal :
Ubuntu / Kubuntu / Xubuntu / Fluxbuntu

Code : Tout sélectionner

sudo commande
et tapez votre mot de passe personnel.

Mandriva et tapez le mot de passe administrateur.

Code : Tout sélectionner

commande
Debian et tapez le mot de passe administrateur.

Code : Tout sélectionner

commande
Autres ?
À compléter.

PS: Ajouter les commandes pour lancer les applications graphiques en root.


Avatar de l’utilisateur
captnfab
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2292
Inscription : 31 mai 2008 22:03
Localisation : Aubenas (07), Montpellier (34)
Contact :

Comment lancer un terminal / une console ?

Message par captnfab » 19 sept. 2008 00:31

Gnome (Ubuntu et Edubuntu) :
Dans le menu : Applications → Accessoires → Terminal
ou
Alt+F2 et taper gnome-terminal

KDE (Kubuntu et Mandriva) :
Dans le menu : K → Système → Konsole
ou Alt+F2 et taper konsole

Xfce (Xubuntu) :
Dans le menu : Applications → Accessoires → Terminal
ou Alt+F2 et taper xfterm4

Avatar de l’utilisateur
Engil Hramn
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2084
Inscription : 22 févr. 2008 19:17
Localisation : Banlieue Parisienne
Contact :

Comment éditer un fichier de configuration ?

Message par Engil Hramn » 19 sept. 2008 19:42

Sous Linux, les logiciels sont bien souvent configurable par un simple fichier texte.
Celui ci contient des informations pour le fonctionnement du dit logiciel.
Il faut néanmoins éditer les fichiers de configurations avec prudence...
Une mauvaise manipulation et votre logiciel, voir votre système, devient instable.

/!\Il vous faut bien souvent les droits administrateurs pour l'édition de fichiers sensible, nous emploierons donc le sudo

La commande est assez simple à retenir.
Elle se décompose en trois partie:
  • Sudo/gksu/kdesu

    On commence par saisir sudo, pour obtenir les droits d'édition du fichier.
    Si c'est un éditeur de texte graphique (le cas de gedit, kwrite, mousepad) on saisit en remplacement gksu pour Gnome (pour Xfce aussi), kdesu pour KDE.
  • Le nom du programme

    On saisi ensuite le nom du programme qui éditera le fichier:
    -Pour Xubuntu: mousepad
    -Ubuntu (ou autre Gnome) : gedit
    -Kubuntu/Mandriva (ou autre KDE): Kwrite

    Il existe pleins d'autres éditeurs de texte, tel que vim ou bien nano, pour ne citer qu'eux.
  • Le chemin du fichier

    On achève la commande en saisissant l'adresse du fichier dans l'arborescence de vos dossiers.

    Par exemple, pour le fichier de configuration du client IRC Irssi, on tape ceci:
    ~/.irssi/config

    Note: ~ est une variable, qui désigne en réalité: /home/nom_dutilisateur/, un raccourci très pratique donc.
  • Exemple

    Je cherche à éditer le un fichier de configuration pour FVWM-crystal...
    Je suis sous Ubuntu, je saisi donc:

    Code : Tout sélectionner

    gksu gedit /usr/local/share/fvwm-crystal/fvwm/preferences/Startup 
    Gedit m'ouvrira donc mon fichier Startup.

Note
- Il est possible Gksu ou Kdsu, ou même sudo ne soient pas présents sur votre ordinateur par défaut (comme pour Debian par exemple).
Cela se traduit souvent par une réponse du terminal comme:

Code : Tout sélectionner

kdesu: command not found
Il suffit d'installer un paquet correspondant, sudo, gksu ou kdesu. Pour plus d'information, il suffit de vous reporter aux documentations de vos distributions.
Dernière édition par Engil Hramn le 27 sept. 2008 21:35, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
Engil Hramn
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2084
Inscription : 22 févr. 2008 19:17
Localisation : Banlieue Parisienne
Contact :

Décompression des archives ?

Message par Engil Hramn » 19 sept. 2008 19:49

Voici les différentes commande de décompression des archives sous Linux.

Archives tar.bz2

Code : Tout sélectionner

tar jxvf nom_du_fichier.tar.bz2
Archives tar.gz (.tgz)

Code : Tout sélectionner

tar zxvf nom_du_fichier.tar.gz
Archives .rar

Code : Tout sélectionner

unrar nom_du_fichier.rar
Archives .zip

Code : Tout sélectionner

unzip nom_du_fichier.zip
Archives .gz

Code : Tout sélectionner

gunzip nom_du_fichier.gz
Archives .bz2

Code : Tout sélectionner

bzip2 nom_du_fichier.bz2
Archives .tar

Code : Tout sélectionner

tar xvf nom_du_fichier.tar

Avatar de l’utilisateur
captnfab
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2292
Inscription : 31 mai 2008 22:03
Localisation : Aubenas (07), Montpellier (34)
Contact :

Partitionnement avec GParted

Message par captnfab » 22 sept. 2008 19:15


Avatar de l’utilisateur
Engil Hramn
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2084
Inscription : 22 févr. 2008 19:17
Localisation : Banlieue Parisienne
Contact :

Je ne sait pas comment on se sert du shell !

Message par Engil Hramn » 24 sept. 2008 18:53

On trouve ici ou là, sur le web, un tas de tutos très instructifs sur le shell.

Une excellent entrée en matière, ce tuto vous propose d'apprendre les bases du shell bash sous Linux, et ce sans connaissances précises.
Manipuler la console et les fichiers


PS: à compléter, d'autres liens... ect.

Avatar de l’utilisateur
Engil Hramn
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 2084
Inscription : 22 févr. 2008 19:17
Localisation : Banlieue Parisienne
Contact :

Comment relance t-on l'interface graphique.

Message par Engil Hramn » 12 déc. 2008 10:30

Après une modification dans le fichier /etc/X11/xorg.conf, ou avoir modifié ou installé un nouveau gestionnaire de fenêtre, il est parfois utile de redémarrer le serveur graphique.

Pour ce faire, fermez de préférence tous vos logiciels et vos documents, et pressez simultanément les touches
Ctrl-Alt-Backspace
L'écran clignote, devient noir puis vous voilà devant le display manager, loguez vous et c'est bon.



Note: Backspace est la touche de retour en arrière, juste au dessus de la touche Enter

Avatar de l’utilisateur
mélodie
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 1489
Inscription : 14 janv. 2007 01:29
Localisation : Pyrénées

Redimensionner ses partitions avec gparted

Message par mélodie » 05 févr. 2009 10:26

Comment utiliser Gparted pour redimensionner une partition au format Ntfs et créer des partitions pour GNU/Linux

Voici un billet, avec un tutoriel vidéo à télécharger:
Comment partitionner avec Gparted
Règles à respecter sur le forum Si vous ne savez pas comment poster, cliquez ici !
(Et tout particulièrement la section «À lire avant de poster, en 5 points de Capitaine Fab»)

Texte culte
:
Comment Poser Les Questions De Manière Intelligente

Avatar de l’utilisateur
mélodie
Geek à longue barbe
Geek à longue barbe
Messages : 1489
Inscription : 14 janv. 2007 01:29
Localisation : Pyrénées

10 grandes erreurs à éviter en tant qu’administrateur Linux

Message par mélodie » 18 févr. 2009 00:46

Règles à respecter sur le forum Si vous ne savez pas comment poster, cliquez ici !
(Et tout particulièrement la section «À lire avant de poster, en 5 points de Capitaine Fab»)

Texte culte
:
Comment Poser Les Questions De Manière Intelligente


Répondre

Revenir vers « Tutoriels et annonces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités